10 livres (à succès)… de notre rentrée littéraire

Coucou mes petits lecteurs !

Je vous retrouve aujourd’hui avec un nouvel article dont l’objectif est de vous présenter 10 livres à succès selon une thématique. 

Pour rappel, les autres sujets sont actuellement:

Aujourd’hui, mon article sera consacré à 10 livres (à succès)… de la rentrée littéraire d’automne ! Je vous avais déjà pondu début septembre un bref article reprenant quelques incontournables.

Il est temps de vous présenter quelques autres pépites de cette rentrée littéraire ne comptant pas moins de 511 titres…

Parmi mes dernières lectures (donc ma sélection personnelle), je vous recommande:

Mademoiselle papillon d'Alia Caryn

«Mademoiselle papillon», un roman de l’auteur belge Alia Cardyn publié pour la première fois aux éditions Robert Laffont.

Ce roman rend hommage et met en lumière deux femmes extraordinaires, consacrant chacune à leur manière leur vie à soigner autrui et plus particulièrement les enfants. Bien que portant en partie sur une personne ayant réellement vécu (Mlle Papillon), ce livre reste une œuvre de fiction. Une histoire remplie de lumière et un magnifique hommage… Pour en savoir plus, je vous invite à découvrir ma chronique.

*****

« Rosa dolorosa » est une fiction mélangeant les genres et mettant à l’honneur une femme prête à tout pour son fils unique ! Un premier livre écrit par Caroline Dorka-Fenech et publié aux éditions de La Martinière. Si vous ne le connaissez pas, je vous encourage à lire d’urgence ma chronique.

*****

Véritable incontournable de cette rentrée littéraire d’automne 2020, « Sexy summer » est un roman de l’auteure belge Mathilde Alet. L’occasion pour moi de découvrir cette plume de mon pays que je ne connaissais pas ! Publié aux éditions Flammarion, je vous propose de découvrir son synopsis:

Juliette souffre de la « maladie des ondes ». Raison de son déménagement au cœur d’une zone blanche de Belgique. Fille de la ville, que va-t-il lui arriver dans ces paysages plats et mornes où la violence couve autant que l’humanité ? Alors que ses parents pensent l’avoir protégée du plus grave, Juliette se cherche et grandit dans son monde, flottant, entre ombre et lumière, auprès de Tom, le garçon à la peau de litchi, et au gré des joies et des embûches que la vie place sous ses pieds.

L’étrangeté des campagnes belges forme le décor de ce roman âpre, l’histoire d’une jeune fille dont les rêves enfantins se heurtent à la difficulté de grandir.

*****

Les aérostats Amélie Nothomb

« Les aérostats » est le nouveau roman d’Amélie Nothomb, son 29e déjà ! Publié aux éditions Albin Michel, il fait partie de la rentrée littéraire d’automne. Un rendez-vous annuel que je ne manque jamais…

Ce roman explore pas mal de thématiques: la nature humaine, la relation parent/enfant, mais aussi celle de l’intérêt porté aux livres. Pour en savoir plus, je vous invite à lire mon compte-rendu.

*****

C’est l’histoire d’un père qui élève seul ses deux fils. Les années passent, et les enfants grandissent. Ils choisissent ce qui a de l’importance à leurs yeux, ceux qu’ils sont en train de devenir. Ils agissent comme des hommes. Et pourtant, ce ne sont encore que des gosses. C’est une histoire de famille et de convictions, de choix et de sentiments ébranlés, une plongée dans le cœur de trois hommes.

« Ce qu’il faut de nuit » est un premier roman de Laurent Petitmangin publié aux éditions La Manufacture de livres. Ce court livre de cette rentrée littéraire est une lecture coup de poing ! La confession d’un père assistant impuissant au basculement d’un de ses fils vers des cercles aux idées fascistes … Bouleversant !

*****

« Betty » de Tiffany McDaniel publié aux éditions Gallmeister constitue à ce jour mon coup de cœur de cette rentrée littéraire d’automne 2020…

Betty raconte les mystères de l’enfance et la perte de l’innocence. À travers la voix de sa jeune narratrice, Tiffany McDaniel chante le pouvoir réparateur des mots et donne naissance à une héroïne universelle.

Pour en savoir plus, rdv par ici

*****

Doté d’une magnifique couverture au touché velouté, « Crénom, Baudelaire ! » est le nouveau roman de Jean Teulé publié aux éditions Mialet-Barrault. L’auteur français à la longue bibliographie met en lumière le célèbre poète Baudelaire. Un récit prenant, bien que mon titre préféré reste « Le Montespan» que j’avais eu le plaisir de voir en adaptation théâtrale. Je vous propose de découvrir le synopsis:

Si l’oeuvre éblouit, l’homme était détestable. Charles Baudelaire ne respectait rien, ne supportait aucune obligation envers qui que ce soit, déversait sur tous ceux qui l’approchaient les pires insanités. Drogué jusqu’à la moelle, dandy halluciné, il n’eut jamais d’autre ambition que de saisir cette beauté qui lui ravageait la tête et de la transmettre grâce à la poésie. Dans ses vers qu’il travaillait sans relâche, il a voulu réunir dans une même musique l’ignoble et le sublime. Il a écrit cent poèmes qu’il a jetés à la face de l’humanité. Cent fleurs du mal qui ont changé le destin de la poésie française.

*****

La race des orphelins

«La race des orphelins» est un roman d’Oscar Lalo publié aux éditions Belfond dans la collection Pointillé. Il s’agit d’un roman de la rentrée littéraire et le deuxième livre de l’auteur. Ce livre se présente sous la forme d’un journal et raconte l’histoire d’Hildegard Müller. Cette vieille dame quasiment analphabète décide d’engager un scribe afin de travailler sa mémoire dans le but d’écrire et transmettre son témoignage.

Elle fait partie de la race des orphelins, n’ayant jamais connu ses parents biologiques. Elle sait juste que son père était un SS et sa mère une collabo. Hildegard est née durant le 3e Reich dans un lebensborn (fontaine de vie), une industrie du bébé parfait. Comme Anne Frank, elle est une victime de la guerre et de l’idéologie nazie. Son identité importait peu, juste qu’elle soit de race aryenne. Lire la suite…

*****

La rumeur qui me suit Laura Bates

Publié aux éditions Casterman, « La rumeur qui me suit » est un roman de Laura Bates. 

Ce roman coup de poing traite du harcèlement subi par une jeune fille déjà fragilisée par la perte de son père, mort d’un cancer.

Sa maman décide de lui offrir un nouveau départ en s’installant dans un petit village d’Ecosse. Anna encore fortement meurtrie, tente de se faire discrète dans son nouveau lycée. Malheureusement, son passé la rattrape et Anna se retrouve dans une situation cauchemardesque. Commérages, méchancetés gratuites, harcèlement à l’école, messages grossiers, photos-montages sur Internet, elle va vivre un véritable enfer.

Outre l’histoire, il s’agit d’un livre sociétal d’éducation aux médias portant sur les dérives de l’utilisation des réseaux sociaux. Un roman qui devrait être lu par tous les adolescents, discuté en classe et/ou avec les parents !

*****

La Peine du bourreau par [Estelle Tharreau]

« La peine du bourreau » est un roman d’Estelle Tharreau publié aux éditions Taurnada. Ce roman aborde la thématique de la peine de mort. Débutons par le petit résumé:

McCoy est « bourreau » au Texas. Après 42 ans passés dans le couloir de la mort, il reçoit la visite officieuse du Gouverneur Thompson qui doit se prononcer sur la grâce du condamné numéro 0451.
Il ne leur reste que quatre heures pour faire revivre les souvenirs de McCoy avant l’injection létale.
Quatre heures dans l’isolement de la prison de Walls.
Quatre heures pour cinq crimes qui déchaînent les passions.
Quatre heures pour ce qui pourrait être la dernière exécution de McCoy.

Quatre heures pour jouer le sort d’un homme.

Et dire que je ne connaissais pas cette auteure: quelle erreur ! Son livre est une véritable claque. Elle arrive dès les premières pages à impulser une ambiance lourde. Le contexte est magnifiquement bien décrit; j’ai dû par contre sauter certains passages un peu trop violents à mon goût.

Un thriller psychologique aussi troublant que fascinant : une immersion sans concession dans le couloir de la mort et ses procédures d’exécution.

tebautumn

Que pensez-vous de ma sélection? Êtes-vous d’accord / pas d’accord?

Quels sont les livres qui vous ont remués?

Rendez-vous la semaine prochaine pour un prochain billet « 10 livres que… »

8 réflexions sur “10 livres (à succès)… de notre rentrée littéraire

      1. J’ai trouvé le personnage de la maman un peu trop extrême, collante, trop dans la demande. Je conçois que ce soit une maman mais parfois je n’ai pas trop compris ses réactions. Et malheureusement son fils est tellement distant. Je n’ai pas réussi à m’identifier aux personnages je pense

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s