Quelques incontournables de la Rentrée Littéraire 2020

Dès la fin du mois d’août a débuté l’événement tant attendu par les maisons d’édition: la Rentrée Littéraire d’automne. Cette année, pas moins de 511 romans étaient attendus ! 

Je vous propose aujourd’hui, un petit billet regroupant quelques références qui pourraient, espérons-le, vous plaire.

Parmi mes incontournables (donc ma sélection personnelle), je vous recommande:

« La fièvre » de Sébastien Spitzer publié aux éditions Albin Michel. Un livre que j’ai voulu découvrir après la lecture de son pitch:

Un homme, tout juste arrivé en ville, s’effondre au milieu de la rue. Il meurt, sa langue est noire. Il est le cas zéro. La première victime de la Fièvre.
Keathing tient le journal local. Raciste, suprémaciste, c’est un vrai type du Sud qui ne digère pas la victoire des Yankees et l’affranchissement des noirs. Annie Cook est française. Elle tient un lupanar et ne pense qu’à faire de l’argent. La Fièvre va bouleverser leur vie. La ville se vide, les trains sont pris d’assaut, on s’entretue pour obtenir une place. Puis le silence s’installe. Les derniers habitants, impuissants, assistent à l’impensable. Suivent les premiers pillards. Et les premiers héros : les miliciens. Ils sont noirs, immunisés contre le mal qui décime les blancs. Ils vont sauver les maisons, les biens, les commerces. Contre toute attente, Keathing va vouloir témoigner de leur courage. Anna, elle, transforme son bordel en hôpital de fortune.

La Fièvre est une histoire vraie. En 1878, à Memphis, elle a tué un tiers de la ville en quelques mois…

*****

Alabama 1963 : un roman sur la ségrégation en Amérique ...

« Alabama 1963 » est un premier roman co-écrit par Ludovic Manchette et Christian Niemiec. Ce livre coup de poing aux personnages émouvants (du moins pour certains) n’est pas sans rappeler « La couleur des sentiments ». Il est publié par les éditions du Cherche Midi.

Birmingham, Alabama, 1963. Le corps sans vie d’une fillette noire est retrouvé. La police s’en préoccupe de loin. Mais voilà que d’autres petites filles noires disparaissent…
Bud Larkin, détective privé bougon, alcoolique et raciste, accepte d’enquêter pour le père de la première victime. Adela Cobb, femme de ménage noire, jeune veuve et mère de famille, s’interroge :  » Les petites filles, ça disparaît pas comme ça… « 
Deux êtres que tout oppose. A priori.

Sous des airs de polar américain, Alabama 1963 est avant tout une plongée captivante dans les États-Unis des années 1960, sur fond de ségrégation, de Ku Klux Klan et d’assassinat de Kennedy.

*****

« Le silence des vaincues » est un roman de la rentrée littéraire écrit par Pat Barker, publié par les éditions Charleston et traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Laurent Bury.

La littérature et les films portant sur le conflit légendaire de la Guerre de Troie sont nombreux. Le sujet de la mythologie grecque est fascinant et si le sujet vous intéresse, je vous recommande de lire ma chronique.

*****

On aime, on vous fait gagner « Les Dédicaces », le tout ...

Publié aux éditions Flammarion, « Les dédicaces » est un roman de Cyril Massarotto que j’ai eu la chance de recevoir dédicacé. Subtil du début à la fin, ce livre égratigne quelque peu les bookstagrameurs, les auteurs feel good et propose une réflexion sur nos choix de vie et attentes. Il me donne d’ailleurs l’envie de proposer une interview à l’auteur (le besoin de précisions…). Seul bémol: il se lit trop rapidement.

De Claire, on ne sait pas grand-chose, sinon qu’elle vit à Paris et collectionne les livres dédicacés. Son plus grand plaisir est d’écumer les librairies à la recherche de ces trésors qui font de chaque livre un objet unique et précieux,  » parce que la dédicace ajoute une histoire à l’histoire « . Chez un bouquiniste, elle tombe sur un livre dont la dédicace lui laisse une désagréable impression de vulgarité.
L’auteur, Frédéric Hermelage, laisse son numéro de téléphone à une certaine Salomé, assorti d’un compliment outrancier. Seulement, à la lecture, le roman est à l’opposé de la dédicace. Subtil, élégant. Comment expliquer un tel contraste ?
De librairies en Salons du livre, Claire va alors se lancer sur les traces de cet écrivain discret, jusqu’à franchir les règles de la fiction.

*****

Le nouveau roman « Le jour où » d’Amélie Antoine publié aux éditions XO, c’est:

Un début percutant…;

Une rencontre atypique dans un cimetière (comme les personnages du roman de « Le mec de la tombe d’à côté » Katarina Mazetti );

Des personnages émouvants;

Une plume happante;

Des passages révoltants et traumatisants;

Bref, impossible de sortir indemne de cette lecture…

Et pour plus de concret (j’évite sciemment de trop vous donner de détails), je vous propose de découvrir le petit synopsis:

Quand l’amour redonne vie et espoir à des âmes cabossées…

Printemps 2019, un cimetière parisien.
Rebecca a pris l’habitude de venir fleurir des tombes à l’abandon.
Benjamin, lui, vient assister à l’enterrement d’un inconnu.

Quand le hasard les met sur la route l’un de l’autre, le rapprochement se fait avec douceur et prudence, chacun prisonnier de sa propre souffrance. Les secrets du passé sont parfois lourds à dévoiler, et ceux de Rebecca font osciller Benjamin entre amour fou et inquiétude sourde. Et comment séduire une femme alors que l’on porte en soi une lourde culpabilité ?
Ces deux écorchés vifs vont pourtant apprendre à s’apprivoiser, à baisser les armes, laissant de côté l’ombre pour la lumière…

****

Je ne les ai pas encore lus (mais il me font très envie)…

****

Que pensez-vous de la rentrée littéraire?

Avez-vous lu les livres cités ci-dessus?

Quels sont ceux qui vous intéressent?

2 réflexions sur “Quelques incontournables de la Rentrée Littéraire 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s