Critique de livres·Les romans policiers·Mes lectures

« Opus Prometheus » de Jean-François Germain

Après avoir enchaîné les quatre premiers tomes de la saga « La chronique des Bridgerton » de Julia Quinn et avoir dévoré le dernier livre d’Agnès Martin-Lugand « La Datcha », j’avais besoin de changer de genre, de sortir de ma routine.

Publié aux éditions Librinova, « Opus Prometheus » est un thriller écrit par Jean-François Germain. Un roman choral sorti en février 2021 où il est question d’enlèvements, de conflits entre organisations, de manipulations, de divers trafics, etc.,.

Résumé:

Dans une Abkhazie rongée par le conflit russo-géorgien, le commerce de l’enlèvement prospère. Cette fois-ci, le couperet tombe sur des médecins humanitaires d’Urgences médicales sans frontières ; parmi eux, Alex et Emma.

Alex se réveille en terrain hostile. On l’a piégé, et un inconnu pousse la cruauté jusqu’à la torture… mais pourquoi ?

Emma, quant à elle, reprend conscience à l’hôpital local. Seule contre tous, convaincue de la survie d’Alex, elle choisit la fuite – au risque de disparaître dans les filets de la pègre.

Et si ces événements ne devaient rien au hasard ? S’ils n’étaient que l’un des rouages d’un immense engrenage, auquel les services secrets ne seraient pas étrangers ?

Alors qu’on tente de les briser, Alex et Emma cherchent la force dans l’espoir obsédant des retrouvailles – à moins que les cicatrices ne l’emportent sur les chimères de l’éternel retour…

Emma et Alex, médecins français pour l’U.M.S.F, sont en voyage humanitaire en Abkhazie. Si comme moi vous ne savez pas où se trouve ce pays, je vous encourage à faire un tour sur le site de l’auteur où vous découvrirez un sympathique book trailer, une carte vous permettant de situer le pays mais aussi un explicatif sur son histoire. Alex et Emma sont séparés à la suite d’un « accident ».

Avec une plume experte, l’auteur – exerçant dans la vie de tous les jours comme médecin – alterne les chapitres entre ses différents protagonistes. Emma, gravement blessée, se réveille dans un hôpital du pays. La jeune femme veut retrouver Alex, persuadée de sa survie. Elle va être mise en contact avec Anton Volkhov, un homme mystérieux désirant l’aider à en savoir plus sur le sort réservé à son compagnon. Son sauveur l’emmène « pour des raisons de sécurité » en Suisse. Mais peut-elle réellement se fier à lui?

L’intrigue bien ficelée s’étoffe au fil des pages. Très lentement mais de manière efficace, je me suis prise au jeu voulant à tout prix connaître le dénouement de ce thriller. Un premier roman parfaitement maitrisé !

Je vous propose de terminer ce petit compte-rendu en vous partageant un extrait :

-C’est quoi ça Abkhazie? Une histoire de Tintin? Vous ne seriez pas en train de vous foutre de moi, par hasard?

-Ecoutez, ajoute-t-elle en prenant sur elle pour ne pas hurler, je veux voir votre commissaire, c’est très important.

-Mais Mademoiselle, tous les gens viennent ici pour des choses importantes ! Imaginez si le commissaire devait rencontrer tout le monde ! Si vous voulez porter plainte contre votre Abrazie, prenez la queue et un inspecteur va vous recevoir. Vous êtes mademoiselle?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s