Mes lectures

« N’attends pas que les orages passent et apprends à danser sous la pluie » de Véronique Maciejak

L’hiver vous semble long? Vous vous sentez démotivé(e)? Pas de panique: votre bibliothécaire – thérapeute préférée est là pour vous prescrire un petit remontant ! Je vous propose aujourd’hui de découvrir un premier roman qui vous fera du bien !
Il permet de se questionner et de libérer sa créativité…

Résumé: 

Emma anime la matinale de Double MR. Passionnée et impliquée, elle donne tout son temps à cette petite radio généraliste. Sur le papier, elle est simple reporter, alors qu’elle assume en réalité les responsabilités d’un chef d’édition : la matinale avec Benjamin, mais aussi la couverture des événements extérieurs, la formation des stagiaires et la rédaction des chroniques. Après six ans de bon et plus que loyaux services, en l’absence de promotion, elle s’interroge sur le sens de son dévouement. Une interview avec le charismatique Julien Vascos, auteur à succès de romans initiatiques, va tout changer. Quand Emma le rencontre, l’écrivain lui propose de participer à une expérience innovante : un coaching de vie virtuel et personnalisé.

mon avis

« N’attends pas que les orages passent et apprends à danser sous la pluie » est un livre de Véronique Maciejak publié par les éditions Eyrolles et disponible depuis peu.

J’ai découvert cette nouveauté parmi les livres proposés lors de la dernière masse critique organisée par Babelio. Directement attirée par la couverture, j’ai lu le résumé et ai été très emballée par le pitch. Alors, lorsque l’attachée presse de la maison d’édition me l’a proposé, j’ai sauté sur l’occasion (j’en profite d’ailleurs pour la remercier).

Aussitôt reçu, aussitôt lu… Il y a comme ça des livres pour lesquels on ne sait pas résister. « N’attends pas que les orages passent et apprends à danser sous la pluie » raconte l’histoire d’Emma, une jeune journaliste travaillant dans une radio locale. Prise dans le tourbillon du boulot, elle n’a plus le temps de se demander si elle est heureuse. Jusqu’au jour où elle va interviewer un auteur philosophe à succès… Il suffira d’une simple question et d’une proposition innovante pour bousculer la petite vie de notre héroïne. Un coaching de vie virtuel et personnalisé afin de retrouver le chemin de soi, quelle approche originale !

J’ai autant aimé ce livre que « Et si tu redistribuais les cartes de ta vie? » de Carole-Anne Eschenazi, un livre que je vous recommande également. J’avais un peu peur que la romance soit trop omniprésente, mais pas du tout. Ce livre aborde une multitude de thèmes dans le but d’impulser un travail sur soi de plusieurs semaines (Emma reçoit d’ailleurs un mail par semaine avec des objectifs différents). Le but est d’être à nouveau maître de ses décisions de vie, de ses choix (cela fait penser à « L’homme qui voulait être heureux » de Laurent Gounelle). Ici, l’accent est particulièrement mis sur le thème du travail et de l’affirmation de soi. Emma est victime d’un patron qui n’a aucune reconnaissance ni respect pour son implication, de quoi la démoraliser. La situation d’Emma qui est prise par son boulot et se néglige fait écho pour beaucoup d’entre-nous. Prendre du temps pour soi, dormir, prendre le temps de cuisiner, ce sont des choses simples mais tellement gratifiantes !

Pour ma part, je pense régulièrement (re)lire les messages du philosophe pour m’inspirer de ses conseils dans ma vie de tous les jours ! Un aspect du livre que j’ai adoré, c’est la passion qu’Emma voue pour la cuisine. Faire des bonnes recettes à base de fruits et de légumes frais, que c’est valorisant ! Et quel bonheur de découvrir les menus proposés par Eva, la restauratrice du café restaurant « Aux Bonheurs des Gens ». Si vous lisez le bouquin, il est quasiment certain que vous voudrez vous aussi vous (re)mettre à cuisiner de bons petits plats maison (en tout cas, j’ai eu cette envie).

Le livre se termine par la bibliothèque (inspirante) d’Emma composée de livres, de films et de jeux – outils. Cela me fait penser à de la bibliothérapie, un sujet très à la mode actuellement. D’ailleurs, si le sujet vous intéresse, sachez qu’un atelier lecture (animé par ma collègue) sur le thème de la bibliothérapie aura lieu le 22 février à ma bibliothèque.

 

En bref:

Un coup de cœur que je vous recommande ! Un premier roman de développement personnel inspirant, motivant, passionnant. 

 

A propos de l’auteure:

Résultat de recherche d'images pour "véronique maciejak"Enseignante de formation, Véronique, Maciejak a travaillé pendant près de 10 ans dans l’univers des médias (télévision/ radio). Formée en coaching parental et à diverses techniques relationnelles, elle a ensuite publié trois ouvrages dédiés à l’éducation. N’attends pas que les orages passent et apprends à danser sous la pluie est son premier roman.

2 commentaires sur “« N’attends pas que les orages passent et apprends à danser sous la pluie » de Véronique Maciejak

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s