« Les blogueurs littéraires et les réseaux sociaux »

Coucou à tous !

Depuis quelques temps, j’ai commencé à vous rédiger des articles de fond autres que mes chroniques dont l’objectif est de partager mes diverses expériences dans le métier du livre et dans ma vie de blogueuse littéraire.

Aujourd’hui, je vous propose un quatrième petit billet sur le thème des réseaux sociaux.

Lorsque j’ai ouvert ma page, je suivais déjà 2-3 blogueurs sur Facebook (notamment Carobookine, VendrediLecture) . C’est donc vers ce réseau que je me suis tournée. Puis peu à peu, et suivant les recommandations d’autres blogueurs, j’ai ouvert mon compte Twitter. Ce n’est que sur le tard que j’ai ouvert un compte sur Instagram (sans doute une erreur).

Quelques constatations: les réseaux sociaux c’est top en matière de communication, mais bon sang, qu’est-ce que c’est chronophage ! Il y a énormément de pages de grande qualité tenues par des passionnés de la lecture, de quoi y passer des jours et des jours !

Résultat de recherche d'images pour "réseaux sociaux blog"

Facebook:

Pour les blogs, Facebook reste un des réseaux le plus adapté car c’est l’endroit où on va diffuser l’information (un outil de networking). C’est actuellement le moyen que je privilégie. J’y suis notamment suivie par mes lecteurs de la bibliothèque mais aussi par mes autres lecteurs virtuels.

Alors, je reçois régulièrement le message suivant : Comment tu fais pour avoir beaucoup d’abonnés? J’en ai 2.466, ce qui est très loin d’être exceptionnel par rapport à d’autres blogueurs ! Pour ma part, je trouve qu’il y a énormément de moyens à notre disposition pour nous faire connaître.

Voici quelques petites pistes:

  • Organiser régulièrement des concours
  • Partager vos chroniques et articles sur les groupes de partage (n’hésitez pas à me demander ma liste).
  • S’inscrire sur les groupes d’entraide entre blogueurs, comme sur celui-ci
  • Voir grâce à vos statistiques les tranches horaires idéales pour publier (souvent, c’est entre 18 et 20 heures)
  • Publier au minimum 3 fois/semaine. L’idéal étant de publier chaque jour. Le but est de stimuler l’algorithme Facebook. Celui-ci réagit favorablement aux likes, partages, commentaires et offre alors une meilleure popularité et un référencement au top !
  • Communiquer et participer à la vie des autres pages
  • Donner des RDV à son public. Cela permet d’instaurer une dynamique et de fidéliser ses lecteurs
  • Proposer de jolies photos qui attirent l’œil
  • Se lancer dans la vidéo (les Youtubeurs sont très à la mode). Pour ma part, j’adore suivre les vidéos de Séverine Lenté du groupe IlEstBienCeLivre
  • Pour les auteurs qui recherchent des lecteurs, chroniqueurs etc., je vous recommande ce groupe

En conclusion:

Proposez des jolies photos, communiquez, likez, partagez… Tous les moyens sont bons pour se faire connaître et faire la connaissance d’autres amoureux du livre. L’important, c’est d’y prendre du plaisir… 😉

 

Autres réseaux où je suis inscrite:

Twitter:

twitter

J’avoue (honteusement ou pas) que je n’utilise ce réseau social que pour partager mes chroniques.

Instagram:

Il y a beaucoup à dire sur ce réseau, alors je propose d’y consacrer un prochain article sur le phénomène du Bookstagram ! En attendant, je vous propose de découvrir  les photos qui ont eu le plus de succès sur mon Instagram durant cette année de 2017.

Aucun texte alternatif disponible.

Et vous, quelle est votre préférée?

Quels sont les comptes que vous suivez?

**********

Beaucoup de choses peuvent encore être évoquées concernant le thème du livre, des pages littéraires et des réseaux sociaux, c’est pour cela que j’invite les autres blogueurs à venir partager leurs expériences !

 

Précédents billets:

 

5 réflexions sur “« Les blogueurs littéraires et les réseaux sociaux »

  1. A l’inverse, j’utilise très peu Facebook, sur lequel ne sont publiés que les liens vers mes articles. Il faut dire que mes abonnés interagissent très peu avec moi, et que du coup, mes publications ne sont pas visibles. Par contre, j’ai souvent des clics via ce biais.

    J’utilise beaucoup Twitter, mais je l’utilise un peu comme compte perso aussi. J’ai pas mal de vues sur le blog via ce réseau aussi, et plus d’échanges.

    Je me suis un peu éloignée d’Instagram, car souvent, les gens ne vont pas voir mon blog, et veulent une chronique complète sous la photo, ce que je ne veux pas faire. Je n’ai pas non plus le temps de faire de magnifiques photos, donc je suis moins visible, mais c’est à cet endroit que j’ai le plus d’abonnés.

    C’est souvent chronophage, tu l’as dit. Et puis, on ne voit pas tous les choses de la même façon, et c’est parfois frustrant de voir les critiques émises entre blogueurs, alors je fais attention 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Uneviedeslivres, merci pour ton partage d’expérience. C’est certain que les réseaux cela varie d’un blogueur à un autre selon la communauté que l’on a. Mais pour Instagram, je rejoins ton avis. Je pense que les ponts vers le blog sont rares. Et j’ai peu de temps pour faire des photos alors, je suis à la traîne sur ce réseau ! Mais bon il y a tellement à faire et surtout à lire ! Je te souhaite d’excellentes vacances si tu en as… 😉

      Aimé par 1 personne

  2. C’est un peu difficile de se faire une place vu la quantité de blogs maintenant, et la grande présence de certains sur les réseaux sociaux ! je suis aussi sur certains groupes de partage, mais j’ai l’impression que certaines personnes veulent juste des commentaires, ou des likes sur intagram, sans vraiment prendre le temps de lire ce qu’on écrit ! enfin, je ne généralise pas, heureusement on a aussi de belles solidarités parfois 🙂

    J'aime

  3. Coucou,
    Un article très complet qui je pense aidera les petits blogueurs. De mon côté, après le piratage de mon blog l’été dernier, j’ai arrêté ma page facebook, car je n’y voyais plus l’intérêt d’y partager quoique ce soit dessus. Sachant que l’algorithme de Facebook pour les pages merdaient un peu et qu’aujourd’hui c’est hyper compliquer d’avoir de la visibilité. Par ailleurs, Instagram j’y suis très active et j’adore le concept de capturer l’instant présent et de laisser libre court à la créativité. Par contre, en storie je ne partage que des « photos » mais jamais de moi, ni de ma vie, car je mets une très grande barrière entre mon blog et ma vie privée, surtout après tous les messages haineux que j’ai reçu l’été dernier qui m’ont vraiment détruite. J’ai ouvert un groupe facebook public pour permettre de suivre l’actualité des sorties et du blog, puis aussi pour se retrouver plus facilement lors d’un book club. J’ai encore un peu de mal à instaurer un dynamisme et aussi à fidéliser mes lecteurs. D’ailleurs sur mon blog, je poste quand j’en ai l’envie. J’ai arrêté de planifier, car ça me frustre et je ne veux surtout pas déverser mon moral à zéro au travers de ce que j’écris. Je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire ? mdr Puis en tant qu’assistante de gestion, je suis tous les jours dans la paperasse, la gestion, la planification alors je voulais vraiment dissocié ma passion du boulot. Au final, je gère ma bibliothèque sur Livraddict et Goodreads, ces sites me conviennent parfaitement. Après je partage mes chroniques sur Instagram en storie et sur mon groupe facebook. La plupart du temps, je programme la parution sur le blog et sur facebook comme ça pas de besoin de m’en occuper à la dernière minute. Pour Twitter, je n’ai jamais aimé ce réseau alors maintenant, je privilégie ceux sur lesquels je suis le plus souvent. Je pense que c’est le plus important et c’est même préférable de ne pas se lancer sur tous les réseaux en même temps, afin d’avoir une certaine communauté d’installée. Cependant, la communauté de facebook, ne sera pas forcément réceptive avec les autres, alors faut s’adapter et fidéliser chaque réseau de manières différentes.
    En tout cas, le piratage de mon blog l’été dernier m’a fait prendre conscience de plusieurs choses :

    -Tout se qu’on mit des années à construire peut s’envoler en quelques secondes
    -Qu’importe ce que tu pourras dire pour expliquer les choses, les gens sur les réseaux sociaux, auront de suite une idée de toi qui n’est pas forcément toi
    -Les statistiques ne veulent rien dire, car après un piratage faut recommencer tout de A à Z et les 210 000 visites d’avant, bah tu les as dans le baba

    De mon côté mon blog c’est toujours mon moyen de m’évader.
    Voilà mon petit (gros) partage d’expérience 🙂
    A bientôt,
    Justyne

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s