Chronique: « La bombe d’Alger »

Résumé:

Se venger ! Faire payer ceux qui ont ensanglanté la France ! Aymar n’a que cette idée en tête depuis qu’il n’a pu empêcher un obus chimique de frapper les Champs-Élysées. Alors, lorsqu’un ancien ingénieur atomiste français disparaît, probablement en Iran, et que des renseignements américains situent Enoch, le cerveau des attentats, près d’un site nucléaire iranien, l’occasion est trop belle.

L’agent de la DGSE s’envole pour Téhéran, mais les ennemis les plus redoutables sont rarement ceux auxquels on s’attend…
Qui manipule les services iraniens ? Quel rôle trouble joue ce prince saoudien ? Que fabrique l’armée algérienne sur d’anciens sites nucléaires ? Pour survivre et venger la France, Aymar ne pourra compter que sur lui-même…

mon avis

Résultat de recherche d'images pour "djihad à paris"Ce roman est la suite de « Djihad à Paris », un thriller sur l’antiterrorisme écrit par un ancien des forces spéciales, qui a pris le pseudonyme de Marc Bowman. Toujours publié par les éditions Pierre de Taillac, que je remercie pour leur envoi, il est disponible en librairie depuis fin mars.

Ce n’est pas le genre de roman que je lis tous les jours, mais comme j’avais aimé le premier (lu il y a quasiment un an jour pour jour), et que je m’étais attachée aux personnages, j’ai été ravie de lire ce nouveau titre intitulé « La bombe d’Alger ».

Même si c’est mieux d’avoir lu le premier tome au préalable, celui-ci regorge de suffisamment d’informations pour pouvoir le lire sans passer par l’autre. Nous retrouvons à Paris quelques mois après les attentats, Aymar, l’agent de la DGSE (direction générale de la sécurité extérieure), Julie et l’agent Botini.

Un ingénieur français spécialisé dans le nucléaire est enlevé (mais par qui?). L’enquête va mener les agents de la DGSE dans plusieurs endroits du monde. Actions, rebondissements vous immergeront dans la lecture !

Très réaliste et immersif (je l’ai lu en deux jours), j’ai été ravie de constater que tous les points forts que j’avais relevés dans le premier tome sont à nouveau présents ici (c’est pour cela que je vous conseille vivement de lire ma première chronique). Outre la partie enquête montrant les méthodes d’actions des services spéciaux, j’avoue que j’aime l’ajout d’intrigues amoureuses et l’apparition d’un nouveau personnage, Marion. Je trouve d’ailleurs qu’à ce niveau-là des réponses ou des rapprochements restent en suspend…

En bref:

Un roman d’espionnage totalement dans l’air du temps, prenant, réaliste et à la portée de tous (et pourquoi pas, comme moi, toutes). J’espère que l’auteur nous régalera d’un prochain tome. 

 

A propos de l’auteur: 

Marc Bowman – nom d’emprunt- est un ancien membre des forces spéciales, officier général d’active. Selon les propos de l’éditeur, cet homme, de nationalité française, est bien impliqué dans le domaine de la sécurité stratégique et de la lutte contre le terrorisme.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :