[Chronique]: « Et plus si affinités »

Résumé:

Steffi ne parle plus.
Rhys n’entend pas.
Mais ils se comprennent parfaitement.

mon avis

J’ai régulièrement des parents qui viennent me solliciter à la bibliothèque pour me demander des conseils lecture pour leurs adolescents qui n’aiment pas lire. C’est toujours un challenge de trouver le titre miracle qui fera basculer un non-lecteur vers le monde des livres. J’aurai d’ailleurs la chance d’animer un atelier lecture le vendredi 2 mars sur ce thème. « Et plus si affinités » pourrait convaincre les plus réfractaires. Cette jolie histoire d’amour pour adolescents a été écrite par Sara Barnard, une jeune auteure anglaise. Elle a été publiée aux éditions Casterman et est disponible depuis le 24 janvier. C’est donc une nouveauté !

Résultat de recherche d'images pour "sara barnard"
Sara Barnard

C’est la rentrée et Steffi qui rentre en première est appelée dans le bureau du proviseur. Cette jeune adolescente âgée de 16 ans souffre de mutisme sélectif et compte généralement sur le dynamisme de sa meilleure amie Tem qui s’exprime pour elles deux. Mais cette dernière va passer son année scolaire dans un autre lycée. Le proviseur l’a appelée afin qu’elle fasse la connaissance de Rhys, un nouveau camarade sourd. Steffi connait des notions de la langue des signes. Rhys est un garçon adorable, toujours souriant. Il a l’air de supporter son handicap sans trop de difficultés. Le courant va très rapidement passer entre nos deux jeunes ados.

La première chose qui plaît lorsque l’on a « Et plus si affinités » dans les mains, c’est sa couverture ! Elle est jolie et attirante, comme son titre d’ailleurs. Je destinerai ce roman pour adolescents (à partir de 13 ans), plutôt à un public féminin. Il aborde plusieurs thématiques importantes à l’adolescence. L’amitié, l’amour, le regard des autres sur la différence et la difficulté d’avoir une bonne confiance en soi… Le style est moderne, l’écriture fluide et le rythme soutenu. 

« Je continue de sourire. J’ai mal aux joues. Rhys m’observe avec tant d’espoir et de craintes mêlés que j’ai envie de sauter en l’air pour envoyer un coup de poing jusqu’aux étoiles. De faire une roue dans la rue. De me mettre à chanter. De dire « bonjour » à tous les gens que je croise. 

Je le vois se mordre la lèvre. Et toi. Pause. Est-ce que peut-être. Tu m’aimes bien aussi ? »

L’auteure a imaginé une héroïne attachante, complexe. Elle nous la dépeint dans son quotidien. Steffi va connaître un grand bouleversement: sa première histoire d’amour. Elle partage avec le lecteur ses émotions et on vit avec elle ses émois. J’ai aimé son courage, sa volonté d’avancer malgré ses problèmes. Outre cela, nous suivons ses progrès mais aussi quelques fois ses difficultés et ses remises en question. Elle va se transformer petit à petit, évoluer. Autour d’elle gravitent d’autres personnages, ils sont tout aussi bien décrits. On sent leur profondeur, leurs questionnements et difficultés. Comme par exemple pour Rhys qui derrière son sourire cache une certaine fragilité due à son handicap. Il y a aussi les parents de Steffi qui s’inquiètent pour son avenir et qui parfois ne réagissent pas toujours bien. Il y a beaucoup de messages positifs et de finesse dans ce livre. 

En bref:

Ce livre possède tous les atouts pour plaire. Une mignonne histoire d’amour atypique réunissant deux jeunes adolescents attachants. Je suis certaine qu’il plaira aux adolescents les plus récalcitrants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :