[Chronique]: « Une histoire grande comme la main »

« Une histoire grande comme la main, cela fait cinq histoires ! décréta l’enfant en ouvrant la main. »

« Une histoire grande comme la main » est le tout nouvel un album d’Anne Herbauts publié aux éditions Casterman. Image associéeC’est le premier livre que je lis de cette auteure jeunesse belge qui a une énorme bibliographie et déjà une belle renommée. Je suis donc ravie de pouvoir découvrir son univers.

L’enfant branche est un petit garçon qui habite en lisière de la forêt et a un tigre comme ami. Il retrouve chaque matin devant sa porte des objets apportés par la marée forestière. Car la forêt est enchantée… Même que l’enfant branche sait monter sur le dos d’une chanson pour voyager. Un jour, il se rend chez Grand-Mère Écorce, la grand-mère des forêts, et lui demande de lui raconter une histoire grande comme la main, soit cinq récits… Mais finalement, et si tout n’était qu’un rêve?

Au final, j’ai trouvé l’histoire assez complexe et abstraite. Je me suis d’ailleurs demandée si les enfants lisant cet album allaient comprendre les messages véhiculés par l’auteure.

herbauts
La main, le tigre et le Y. Que pensez-vous des illustrations de l’auteure?

C’est pour cette raison que je regrette de n’avoir pas eu l’opportunité de tester l’album en animation, l’occasion ne s’étant pas présentée. Cependant, mon petit garçon de quinze mois a remarqué ce livre et a réussi à l’attraper. L’ouvrant, il a été attiré par la première image représentant la main, tout un symbole. Il a regardé la sienne et puis a caressé le tigre, l’ami de l’enfant. Grâce à lui, j’en suis arrivée à la conclusion que la force de ce récit est qu’il permet une interprétation multiple et variée selon l’âge et l’imagination de son lecteur. 

Poétique, elle aborde de multiples thèmes et oscille entre le réel et l’imaginaire. Personnellement, j’ai beaucoup aimé cette idée de marée forestière, cela renforce l’image de la vie qui habite la forêt! Il y a aussi cinq histoires dans l’histoire. Elle sont racontées par Grand-Mère Écorce qui devient l’espace d’un moment une conteuse et transmet à l’enfant toute sa sagesse… Cinq petits contes qui devraient plaire aux adultes lisant ce livre à leurs enfants !

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :