[Chronique]: « Pour que tu me reviennes »

« Pour que tu me reviennes » est un roman écrit par Julie C. Combe, publié aux éditions Fleur Sauvage. Il est disponible depuis octobre de cette année 2017. Quelle joie lorsque j’ai découvert dans ma boîte aux lettres un colis provenant de cette maison d’édition !

Résumé:

Lyon, 2016. Dans les Monts d’Or, la vie semble paisible au manoir Saintclair. Cette famille de riches entrepreneurs est à la tête de la multinationale la plus puissante du pays depuis plusieurs générations. Cependant, la fortune et la renommée ne suffisent pas à épargner leur belle destinée. À la tête de l’empire familial, Gabrielle Saintclair livre le combat le plus difficile de sa vie. Rongée par le cancer, elle s’enfonce encore plus dans la tourmente lorsque sa nièce, qu’elle a élevée comme sa propre fille, disparaît à la sortie de l’école. En charge de l’affaire au SRPJ de Lyon, le lieutenant Santana devra mener l’enquête en s’efforçant de ne froisser ni sa hiérarchie, ni la susceptibilité des Saintclair.

Pendant ce temps, de jeunes filles séquestrées dans une cave humide attendent leur heure…

mon avis

Résultat de recherche d'images pour "Julie C. Combe"Ce deuxième roman de cette jeune auteure française débute par une superbe préface de Barbara Abel, sa marraine de plume, sur le thème du deuxième roman. Elle nous parle du talent de  Julie C. Combe. De quoi nous mettre l’eau à la bouche… Surtout que Barbara Abel a elle aussi énormément de talent ! (si vous ne connaissez pas encore cette auteure belge, je vous conseille de lire « Derrière la haine » et sa suite « Après la fin »).

« Pour que tu me reviennes » est un thriller assez court et glaçant se composant de plusieurs histoires qui finissent par s’emboîter (un peu à l’image du Rubik’s Cube sur la page de couverture). Il y a tout d’abord les chapitres consacrés à la famille Saintclair qui vit un énième drame suite au kidnapping d’Elia, âgée de seulement 16 ans. Gabrielle, sa tante et tutrice, peut compter sur le soutien de ses proches mais aussi de sa nouvelle infirmière à domicile, la toute jeune et efficace Valentine. Sa relation avec la police est assez houleuse. L’enquête est en effet menée par Diego Santana, un lieutenant âgé de 36 ans et par son supérieur le commandant Fred Grangier. Santana est un éternel insoumis, venant d’un milieu modeste et qui n’apprécie pas trop le sentiment de supériorité habitant une famille telle que celle des Saintclair. Pour ma part, j’ai aimé la tension existant entre Santana et Gabrielle apportant une touche pimentée au récit.

En parallèle, nous suivons l’enfance malheureuse de Nathan, un petit garçon de 6 ans, dont le papa est parti quand il avait moins d’un an. Sa mère Sandra est toute jeune et s’occupe peu de lui. Il est obligé de rentrer tout seul de l’école, mais surtout il passe des après-midis enfermés dans sa chambre à regarder des dessins animés pendant que sa maman reçoit des individus dans sa chambre à elle. Une manière désespérée de subvenir à leurs besoins. Comment ne pas être révolté et vouloir prendre sous son aile cet adorable petit garçon qui ne demande que de l’attention de la part de sa mère?

Et puis, il y a des chapitres faisant place à l’horreur, comme on le constate par la lecture de cet extrait:

« Recroquevillée à même le sol sur du ciment brut, Catherine tremblait de peur et de froid dans l’obscurité. Elle entendait de manière indistincte les sons venant de l’extérieur, la pièce semblait insonorisée ou enfuie sous terre. A en juger par l’odeur à la fois âpre et métallique, elle pensait se trouver dans une cave… Elle ne se rappelait plus comment elle avait atterri là, ni ce qu’elle faisait avant que le monstre ne pose ses mains sur elle. » 

Le tout forme un thriller morbide et surtout prenant. Il est difficile d’en dire plus sans révéler la chute ou de vous donner des indices sur les liens entre les différentes histoires, toutes ponctuées par des drames familiaux. La talentueuse romancière signe ici de sa plume une histoire qui nous embarque dès les premières lignes dans son intrigue. 

En bref:

Un excellent thriller que je vous recommande. Il plaira aussi bien à un public féminin que masculin, jeune ou moins jeune. Promis, il ne vous laissera pas indifférent !

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s