[Chronique]: « Inspiration: Heureux Hasard »

Résumé:

Il s’est passé trois mois depuis que Rayon de Soleil a trouvé l’Amour.

Trois merveilleux mois, durant lesquels elle s’est concentrée sur sa nouvelle relation. Un tournant s’opère doucement dans la vie des jeunes adultes formant le groupe d’amis d’enfance, mais ils restent toujours aussi soudés et peuvent compter les uns sur les autres en cas de besoin.

Pour autant, la jeune femme n’a pas oublié son petit monde imaginaire, ni les personnages fantastiques auxquels elle a finalement donné vie dans son précieux carnet.

Ils lui manquent de plus en plus souvent.

Que sont-ils devenus depuis tout ce temps ?

Il est temps désormais d’imaginer une suite à leur histoire.

Suivez Rayon de Soleil dans son quotidien, ponctué de liens d’amitié, de rêveries, de joie de vivre et d’imagination. Retrouvez ses héros dans leurs surprenantes aventures.

Plongez-vous avec plaisir dans cette nouvelle histoire, jalonnée de pointes d’humour et de valeurs positives. A dévorer sans modération à tout âge, à partir de 12 ans.

mon avis

Après avoir reçu dans ma boîte aux lettres le tome 2 d’« Inspiration: Heureux Hasard », de Cécile Battybat Dourlens publié fin juin aux éditions Nanachi et accompagné de jolis signets et d’un petit cadeau montrant l’investissement de l’auteure pour son oeuvre (vous pouvez découvrir ce joli colis en faisant un tour sur ma story de réceptions), j’étais contente de pouvoir poursuivre les aventures de ses héros.
Nous continuons donc les péripéties de l’héroïne, narratrice et créatrice d’un monde imaginaire dont elle nous révèle une nouvelle page. Toujours dans une ambiance positive et pleine d’optimisme. Parfois un peu trop.

Même si le livre vise toujours un public jeune, et avec le court laps de temps entre les deux tomes, ‘Battybat’ parvient à corriger ce que je considérais comme des faiblesses de son précédent volet tout en conservant le soin de l’écriture. Dans un premier temps, elle apporte un meilleur équilibre et rythme entre les aventures de la narratrice et celle de son géant imaginaire. Ensuite, ces dernières sont moins oniriques mais plus intéressantes grâce à des enjeux plus graves et beaucoup plus de personnages dont de vrais méchants.
Faut-il avoir lu le premier tome? Selon moi, pas forcément car plusieurs mises au point ou rappels jalonnent le récit. De plus, qui dit nouvelle histoire dit également nouveaux protagonistes et thèmes abordés. Remarquez, il serait dommage de se priver de la première partie de l’aventure.

En bref:

Pour les plus jeunes, un moment de lecture agréable et sympathique.

Retrouvez ma chronique du premier tome, Inspiration.

A propos de l’auteure:

photo cécile dourlens« Je suis née fin 1977 au Maroc, d’un papa français et d’une maman polonaise. Fait assez rare pour être souligné, j’aime beaucoup cette anecdote! 
Autodidacte et passionnée par le point de croix dans un premier temps, j’ai publié « Broderies à Lire » en 2009, puis ses suites quelques années après, « Les Animaux à Lire » et « La Maison à Lire ».  J’ai également collaboré avec le magazine « Plaisir de Broder » durant plusieurs années.
L’écriture de romans m’est venue plus tard. J’ai eu envie de raconter des histoires à mes trois filles. Histoires positives, avec des valeurs et des aventures qui donnent du baume au cœur. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :