[Chronique]: « Inspiration »

Résumé:

Connaissez-vous le syndrome de la page blanche?
Ecrire une belle histoire. Tel serait le souhait de Rayon de Soleil. Mais elle est persuadée de ne pas pouvoir y arriver. Ces quelques jours de congés devraient l’aider à se débloquer.
Et quel dommage que les rêves nocturnes s’effacent au réveil… Ils auraient pu servir de base!
Pourtant, sans qu’elle s’en rende vraiment compte, progressivement, un monde fantastique se développe dans son esprit et des personnages extraordinaires y prennent vie.
Du rêve à la réalité, passez d’un monde à l’autre et prenez vous au jeu de suivre notre héroïne au fil de son quotidien, des aventures des héros de son monde imaginaire, le tout ponctué de ses nuits.

mon avis

« Inspiration » est un roman de Cécile « Battybat » Dourlens, sorti aux éditions Nanachi fin 2017. Je tiens particulièrement à saluer la gentillesse de l’auteure non seulement pour l’envoi de son livre mais aussi de matériel pour l’un de mes ateliers et d’un joli cadeau. Cécile, merci.

 Le roman est muni d’une couverture particulièrement élégante et attirante. Le titre trouve assez vite un écho car, rien qu’en contemplant l’illustration de la couverture, on a envie de se prêter au jeu et on se voit déjà imaginer des histoires.

 L’histoire débute avec son héroïne (anonyme jusqu’à la toute fin du récit) durant sa semaine de congé. À cette occasion, elle se jette à l’eau et veut enfin coucher une ou des histoires dans un joli carnet dont elle a récemment fait l’acquisition. Malheureusement, elle culpabilise de ne pas rendre honneur à un si bel objet et les pages restent désespérément blanches.

 De plus, sa tendance à oublier ses rêves et idées permettent à ce problème de perdurer. Les premiers chapitres la suivent dans sa quête de l’inspiration. Les sources ne manquent pas : rêveries, histoires formées à partir du décor, souvenirs d’enfance,… c’est avec un grand intérêt que l’on complète la liste « Comment trouver une idée pour une histoire? ».

 Serait-ce l’auteure qui se découvre à travers ses personnages ?

 Les premières histoires sont diverses et variées mais très vite, une histoire prend le dessus sur les autres : L’histoire d’un jeune géant qui se retrouve malgré lui dans une autre partie de la forêt. Il découvre que celle-ci souffre. Durant son périple pour soigner celle-ci, avec l’aide d’un esprit de la forêt et d’autres créatures fantastiques,  on en apprend à chaque chapitre (ou rêverie) un peu plus sur ce géant et son histoire.

 Autant le dire tout de suite, malgré un style soigné, j’aurais préféré continuer à suivre l’héroïne dans sa quête d’idées. Son parcours comporte une bonne dose d’humour et ses techniques pour trouver la suite de son récit m’ont assez parlé. Si je trouve personnellement que le livre se concentre trop sur l’histoire du géant, cela ne nous empêche pas de voir et d’apprécier les qualités évidentes qui surgissent de la plume de « Battybat ».

Dès les premières pages, on ressent l’implication de l’auteure et une vague de bonhommie, de positivisme permanent. De bonnes ondes émanent ainsi du livre. Outre le ton axé sur la bonne humeur, le choix du vocabulaire – soigné sans être trop recherché – améliore encore le style, régulier et fluide, tout au long du (des) récits.

En bref :

Bien que se concentrant autour d’une histoire simpliste, « Inspiration » se laisse lire avec plaisir et respire la bonne humeur. « Inspiration » est lui-même une source d’inspiration. Encore merci à son auteure et bonne continuation.

Une réflexion sur “[Chronique]: « Inspiration »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s