[Chronique]: « L’Héritier du Roi Arthur »

Résultat de recherche d'images pour "l'héritier du roi arthur"

« L’Héritier du Roi Arthur » est un roman de 2016 écrit par Bertrand Crapez et publié aux éditions Zinedi

L’auteur publie également sur un site culturel des chroniques décalées sur les séries télévisées. Pour en savoir plus, c’est par ici

Résumé:

Le royaume de Logres court un grave danger. Le roi Arthur est devenu trop vieux, ses chevaliers ont disparu, Merlin a perdu ses pouvoirs et Galaad a soif de vengeance!

Kadfael, le jeune protégé de Merlin et fils de Perceval le Gallois, va tenter l’impossible pour trouver le Graal, protéger Excalibur et rendre au royaume sa splendeur perdue. Aidé de son vieux maître, d’un nain bougon et d’Adélice, une fée aussi courageuse que troublante, il sera confronté à des situations plus périlleuses les unes que les autres. Hommes, fées et nains devront s’allier pour éviter la destruction de leur monde. Réussiront-ils à vaincre vikings, dragons, banshees, trolls à la solde de Galaad, le chevalier félon?

A mi-chemin entre les récits de chevaliers de la Table ronde, les légendes celtiques et la mythologie scandinave, l’Héritier du roi Arthur plonge le lecteur dans un univers épique peuplé de héros et de créatures fantastiques, drôles ou terrifiantes!

 

mon-avis

 

Un tout grand merci aux éditions Zinedi d’avoir accepté de m’envoyer ce livre !

J’avais eu le plaisir de découvrir cette maison d’édition grâce au polar médiéval « Le signe du Diable » issu de la plume du jeune  Thomas Laurent; Un bien belle découverte qui a également ravi quelques uns de mes lecteurs dans ma petit bibliothèque !

Résultat de recherche d'images pour "marion bradley zimmer avalon"« L’Héritier du Roi Arthur » est un roman du genre de la fantasy sur le thème des légendes arthuriennes. Sur ce thème, j’ai déjà lu quelques livres du Cycle d’Avalon de Marion Bradley Zimmer et ceux de Jean Markale, conteur des mystères de Brocéliande.

Celui-ci nous emmène au royaume de Logres où nous retrouvons Merlin et Arthur . Ils ont tous deux un âge avancé et Arthur n’est plus que l’ombre de lui-même depuis qu’il a perdu sa reine Guenièvre. Et pour ne rien arranger, il n’a pas d’héritier…

J’ai trouvé le choix de l’auteur intéressant. De fait, lorsque l’on évoque l’histoire d’Arthur, je pense plutôt au temps de son début de règne lorsqu’il est accompagné de Lancelot et autres chevaliers de la Table Ronde. Maintenant, c’est la première fois que je lis un récit sur Galaad où ce dernier fait preuve de félonie.

Pour aider le lecteur, le roman débute par une carte et un index des personnages et des lieux importants.

Merlin a un apprenti en la personne de Kadfael, surnommé Kad, un adolescent de 16 ans qui n’est autre que le fils de Perceval. Arthur veut l’adouber. Mais le jeune homme préférerait rester avec Merlin et devenir alchimiste. Ce qui ne s’avérera pas possible puisqu’il est promis à une destiné exceptionnelle.

Cependant, un retour bouscule tout… Il s’agit du seigneur Galahaad qui revient de la quête du Saint Graal. Cependant, lorsque les gardes l’aperçoivent, ils découvrent un chevalier d’une grande pâleur aux yeux entièrement bleus et sans vie. Est-ce l’oeuvre d’une âme diabolique?

Il arrive à rentrer dans le château de Camaaloth en envoûtant les esprits des gardes. C’est le début d’une attaque… Il sera aidé dans ses desseins par les vikings et par sa mère la fée Viviane. Les temps du repos et de la quiétude sont définitivement révolus.

« L’enfer et ses sbires s’étaient donnés rendez-vous à Camaaloth… »

Ce premier roman de Bertrand Crapez, un professeur de français, est extrêmement bien construit. Les descriptions sont développées et il utilise un vocabulaire spécifique permettant de mieux plonger dans cette nouvelle histoire s’ancrant dans les légendes arthuriennes. 

« Dans les ombres dansantes de ce feu démoniaques, Merlin parut soudain gigantesque, les yeux chargés d’éclairs presque phosphorescents. Sans qu’il s’en rende compte, une nouvelle force venue des tréfonds de la terre avait pris possession de son corps. Une étrange aura sombre ceignait désormais son crâne comme une couronne hideuse et démente. »

Bref, un bon moment de lecture pour les passionnés d’histoires d’aventures et du monde d’Arthur… avec un héros fils de héros plutôt attachant !

 

 

 

10 commentaires sur “[Chronique]: « L’Héritier du Roi Arthur »

Ajouter un commentaire

  1. Moi qui adore les histoires sur la légende du roi Arthur je pense que ce livre va vite arriver dans ma bibliothèque. Merci pour cette chronique !

    J'aime

  2. Une fan de la légende du roi Arthur, ce livre le tente beaucoup! Je ne connais pas encore cette auteur mais j’aimerais bien testée. Et pour Marion Zimmer Bradley, j’aime beaucoup ce qu’elle fait ! Merci pour cette découverte inédite pour moi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :