Critique de livres·Mes lectures

« Le voyage de Cilka » d’Heather Morris


Publié aux éditions Charleston en 2021, « Le voyage de Cilka » est un roman d’Heather Morris. Comme vous le constatez en visualisant ma photo de présentation du livre, il s’agit d’une lecture faite lors de mes vacances à Gran Canaria.

La thématique dramatique du bouquin ne colle peut-être pas avec le cadre d’une lecture estivale, légère, lue au bord de la piscine. Dès lors, ai-je tout de même pu apprécier ma lecture? Réponse dans cette chronique !

Résumé:

Cilka Klein n’a que 16 ans lorsqu’elle est déportée. Très vite remarquée pour sa beauté par le commandant du camp de Birkenau et mise à l’écart des autres prisonnières. À la Libération, elle est condamnée pour faits de collaboration et envoyée dans un camp de Sibérie ; c’est alors un deuxième enfer qui commence pour elle. Au goulag, où elle doit purger une sentence de quinze ans, elle se lie d’amitié avec une médecin, et apprend à s’occuper des malades dans des conditions inimaginables. C’est ainsi qu’elle rencontre Alexandr, et qu’elle se rend compte que l’amour peut naître même dans les moments les plus dramatiques.

J’avais déjà entendu parler d’Heather Morris grâce à son premier titre « Le tatoueur d’Auschwitz« . Les retours étaient toujours excellents. Alors, lorsque les éditions Charleston m’ont offert la possibilité de découvrir sa suite intitulée « Le voyage de Cilka », j’ai de suite accepté.

Pour écrire ses livres, l’auteure s’est inspirée de personnages réels ! Bien que je n’ai pas lu le premier opus, je me suis directement immergée dans l’histoire. Elle nous offre un récit puissant, dramatique mettant en lumière une héroïne dotée d’un vif esprit de survie. Cilka a vécu l’horreur dans un camp à Auschwitz et a réussi à survivre à l’Holocauste. Nous sommes au début du récit en 1945. Pour se maintenir en vie, elle a dû s’adapter et subir les sévices infligés par l’ennemi. Cette adaptabilité lui est reproché et elle est reconnue coupable d’avoir collaboré, se retrouvant condamnée à plus d’une décennie de travaux forcés.

Elle est envoyée dans un camp avec d’autres femmes, traitées comme du bétail, battues et violées. Il n’y a pas de place pour la pudeur et l’intimité ! Le camp constitue une vraie ville au milieu d’une vaste étendue. Cilka va désormais loger dans une espèce de baraquement composé de lits et d’un poêle ne suffisant pas à réchauffer toutes les locataires. Son amie Josie se brûle à la main après avoir été poussée intentionnellement par une autre prisonnière en direction du poêle. On autorise Cilka à l’accompagner à l’hôpital. Elle est remarquée par un médecin qui lui propose de travailler là-bas. Le début pour notre héroïne d’une nouvelle vie avec pour objectif d’améliorer le quotidien des malades et des prisonniers.

En bref:

Tout le monde devrait lire l’incroyable destinée de la courageuse Cilka !


 A propos de l’auteure :

En 2003, alors qu’elle travaille dans un hôpital à Melbourne, Heather Morris est présentée à Lale Sokolov, un monsieur âgé dont « l’histoire valait peut être la peine d’être racontée ». Cette rencontre a changé leurs vies à tous les deux. Passionnée de récits de survie, de résilience et d’espoir, elle entreprend de recueillir son témoignage de survivant de l’Holocauste et en tire son premier roman, Le Tatoueur d’Auschwitz, qui connaît aussitôt un retentissant succès international, se hisse en tête des ventes et captive plus de 8 millions de lecteurs partout dans le monde. Elle est également l’auteure du titre « Les Sœurs d’Auschwitz » sorti cette année aux éditions Charleston.

Un commentaire sur “« Le voyage de Cilka » d’Heather Morris

  1. Que de commentaires négatifs j’ai eu sur un groupe de lecture Facebook, personnellement, je ne comprend même pas les critiques négatives sur les livres d’Heather Morris. Chacun est libre de les lire ou pas, je me suis faite critiqué car aimant les livres sur la Seconde Guerre mondiale, je ne devrais pas lire ça. Sinon j’ai pu discuté avec l’autrice via sa page Facebook et j’ai passé un très bon moment. J’apprécie beaucoup ses livres.

    J’aime

Répondre à LeBoudoirduLivre Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s