Critique de livres·Les romans policiers·Romans policiers

« La forêt des disparus » d’Olivier Bal

Cela faisait un petit moment que ce livre traînait dans ma pile à lire ! De fait, je l’avais reçu en service de presse l’année passée au mois d’avril. En lisant le synopsis, j’avais constaté qu’il s’agissait d’une suite, celle de L’Affaire Clara Miller.

Le résumé de ce dernier décrivait le livre comme un thriller page-turner mettant en scène une star du rock, Mike Stilth, vivant à Lost Lakes dans un manoir transformé en forteresse. L’enquête était menée par un journaliste du nom de Paul Green. Intriguée, j’avais commandé le bouquin avant de le dévorer. Il fait d’ailleurs partie de ma sélection des livres à emporter dans sa valise de 2021.

Dans « La Forêt des disparus » qui se déroule quelques années plus tard, nous retrouvons le journaliste. Je te propose d’en découvrir plus sur ce livre écrit par Olivier Bal et publié aux éditions XO.

Résumé:

Dans cette forêt, tu peux toujours y entrer, mais tu n’en sortiras jamais…
Des murs d’arbres géants, séquoias millénaires qui se referment comme un piège. Des randonneurs qui disparaissent sans laisser de traces. Il ne fait pas bon traîner dans les bois de Redwoods, au bord du Pacifique, dans l’Oregon.
Au cœur de cette forêt maudite, un homme vit isolé de tous. Ici, on l’appelle l’Étranger. En réalité, son nom est Paul Green, un ancien journaliste qui a connu son heure de gloire avec l’affaire Clara Miller.
Un soir, une jeune adolescente, Charlie, vient frapper à sa porte. Elle est blessée, paniquée. Pour elle, Paul est le seul à pouvoir l’aider. Car là-bas, au milieu des arbres, Charlie a connu l’horreur…
L’histoire d’un secret terrifiant.
Un thriller diabolique et haletant.

Dans ce nouvel opus qui peut se lire sans problème de manière indépendante, Olivier Bal nous offre un récit choral composé de plusieurs temporalités. Redwoods constitue une petite bourgade tranquille où tous les habitants se connaissent. L’ex journaliste Paul Green y a posé ses valises depuis cinq années, ensorcelé par la région. Il vit dans un ancien chalet seul avec son vieux chien Flash et est devenu l’Etranger.

Ces dernières années, de nombreux randonneurs ont disparu au cœur de l’hostile mais fascinante forêt de Redwoods… Un des narrateurs de ce récit est Lauren, l’adjointe du chérif ayant en charge le volumineux dossier des disparus. Arrivera-t-elle à percer les mystères l’entourant ? J’ai particulièrement apprécié le côté historique nous dévoilant l’histoire du village depuis ses premiers habitants.

Tous les ingrédients sont réunis afin de retenir notre attention tout au long du récit. J’ai adoré !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s