« Ne lui parle pas d’elle » d’Armande Rahaga

Doté d’une couverture attirant l’œil, « Ne lui parle pas d’elle » est le premier roman d’Armande Rahaga publié aux éditions 180. Avant de vous donner mon avis sur ce livre, qui a par ailleurs reçu de très bons retours d’autres blogueurs sur les réseaux sociaux, je vous invite à découvrir son petit synopsis. 

Résumé:

Isolée dans son univers, Ann vit avec le fantôme d’Hélène, cette mère qu’elle n’a jamais connue. Il ne lui reste que quelques souvenirs effacés et des rêves palpables. Elle navigue entre ces sensations et y trouve souvent l’inspiration pour écrire.
Le jour où le doute s’installe autour de la mort de sa mère, elle se met en route à la recherche de son histoire. Les rencontres et les récits donnent à Hélène plusieurs visages. Égarée entre le réel et la fiction, Ann s’enfonce alors dans l’opacité de sa propre identité.

mon avis

Je vais directement être honnête avec vous comme je tends toujours à l’être ! Je tiens également à rappeler que je ne suis pas critique littéraire mais juste une lectrice et que l’objectif de ce blog est de vous donner un avis sincère et totalement subjectif sur mes dernières lectures.

Bien que ce livre de genre roman initiatique présente de belles qualités littéraires, j’ai eu quelques moments de flottement dû à un petit manque d’intérêt dans certains passages de l’histoire.

Ann revient vivre dans la maison de son père Jacob, malade et placé en maison de retraite. Cette écrivaine de 41 ans a un fils qui grandit avec son père, son ex compagnon. A 17 ans, elle est partie de la maison de son père afin de partir à la découverte de la vie. Un besoin de fuite. Il faut dire qu’elle n’a pas eu une enfance facile: Ann a grandi en pensant que sa mère était morte.

« Le rêve est devenu pour elle le moyen de revivre à ses côtés. »

Des récurrents  flash-backs parsèment le récit nous permettant de nous imprégner de l’ambiance et de l’histoire familiale. Ann va se lancer dans une quête afin d’enfin en savoir plus sur sa mère, et de percer à jour les secrets de famille et ses motivations. Des personnages spontanés, entiers avec leurs qualités et leurs défauts. Pour ma part, je n’ai pu m’empêcher de juger certains protagonistes, désapprouvant leurs choix de vie…

Il est de bon ton de souligner le travail de l’auteure au niveau du style valorisé par des phrases travaillées et remplies de signification. Il n’y a pas d’excédent. Je conseille d’ailleurs de lire ce récit lentement, le temps d’assimiler le sens des phrases (j’en ai d’ailleurs relues plusieurs pour le plaisir quelques fois).

 

En bref:

Plus attirée par la forme et le style que par l’histoire en elle-même, Armande est une primo-romancière au talent certain. 

 

A propos de l’auteure:

Armande RahagaNée en 1991, Armande Rahaga réside dans le sud de la France, où elle a étudié les sciences du langage et la communication.
En 2019, elle remporte un prix pour une de ses nouvelles.
Ses mots et inspirations quotidiens sur son compte Instagram rencontrent un vif succès. Elle continue dans la voie littéraire en publiant « Ne lui parle pas d’elle » (180° éditions), un premier roman plein de promesses.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s