« L’année du gel » d’Agathe Portail

Au mois de décembre, en ouvrant ma boîte mail, j’ai eu la merveilleuse surprise de découvrir un mail sympathique des éditions Calmann-Lévy me proposant de recevoir plusieurs box littéraires mettant en lumière leur toute nouvelle collection Territoires.

Quelques jours plus tard et comme vous le constaterez en regardant ma photo de couverture, l’une de ces superbes box est arrivée à la maison. Une belle mise en bouche avant de continuer sur la meilleure note possible pour le plat principal, à savoir le premier roman d’Agathe Portail, alliant livre du terroir et enquête policière.

Prêt pour mon verdict concernant le premier livre de cette toute nouvelle collection au synopsis prometteur ?

Résumé:

Le crime s’invite dans un château du Bordelais.
Été 2017. Après un épisode de gel qui a dévasté ses vignes, Bernard Mazet se range à l’idée de sa femme d’ouvrir des chambres d’hôtes pour sauver la propriété familiale de Haut Méac. Le château affiche complet avec la venue d’un groupe de trentenaires pour une semaine. La fantasque Olivia, Vincent, le célibataire volage, Clara, si discrète, et leurs deux couples d’amis semblent heureux de se retrouver. Mais dans la chaleur écrasante, les esprits s’échauffent et les drames personnels refont surface.
À l’aube du quatrième jour, un cadavre est découvert dans la chambre froide du château…

mon avis

« L’année du gel » est un roman d’Agathe Portail publié aux éditions Calmann-Lévy dans leur nouvelle collection Territoires.

Ce polar régional nous met de suite dans l’ambiance en débutant avec un cadavre retrouvé dans la chambre froide du château de Haut Méac, une imposante propriété viticole familiale en partie reconvertie en chambres d’hôtes par Bernard et Alexane depuis peu afin de faire face à des difficultés financières. Ouvert aux vacanciers, c’est cette énorme bâtisse qui servira de théâtre à ce polar.

Les personnages sont nombreux dans ce roman et il m’a fallu un petit temps pour m’y retrouver autour des noms de la bande d’amis. Il y a aussi les parents de Bernard, la vieille Daphné Dambérailh, sa pensionnaire Elise et la police avec notamment le major Géraud Dambérailh. L’auteure prend le temps de développer l’histoire de chacun, remontant parfois dans le passé et nous permettant d’observer la dynamique du groupe d’amis trentenaires, les contrariétés ainsi que les histoires d’amitié et de vie de couple de certains. Assez de matière afin de semer petit à petit d’intelligents indices, même si je n’ai jamais réussi à anticiper la chute finale.

En plus d’être une enquête policière, « L’année du gel » est un roman du terroir avec pour vocation de nous faire découvrir une région. Un challenge réussi par Agathe me donnant l’envie grâce à ses descriptions visuelles de découvrir les magnifiques domaines bordelais et leurs vignes.

 

En bref:

Une belle entrée en matière avec ce premier roman inaugurant une nouvelle collection de qualité. Un bon moment de lecture avec ce polar régional à l’intrigue bien ficelée et au dénouement inattendu. 

 

A propos de l’auteure: 

Agathe Portail, trentenaire, travaille dans la communication dans le secteur de la viticulture. Elle réside dans la région de Bordeaux. L’Année du gel est son premier roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s