Cachemire rouge Christiana Moreau

« Cachemire rouge » de Christiana Moreau

Cachemire rouge Christiana Moreau

Il y a des auteurs que je suis attentivement et Christiana Moreau en fait partie. Elle avait fait beaucoup parler d’elle pour son titre «La sonate oubliée», recevant coup sur coup plusieurs prix littéraires et m’avait fait l’honneur de venir présenter son roman lors d’une soirée littéraire à la bibliothèque. Son deuxième titre était donc attendu (et pas seulement par moi) avec une grande impatience. A-t-elle été à la hauteur de mes attentes?

Résumé:

Trois destins liés par un fil rouge, celui d’un précieux cachemire tissé de manière ancestrale.

Toscane. Alessandra est fière de la qualité des pulls et étoffes qu’elle vend dans sa boutique de Florence. Une fois par an, elle va s’approvisionner en Asie. Jusqu’à ce coup de foudre pour le cachemire rouge filé par une jeune fille, Bolormaa. Dans les steppes de Mongolie, celle-ci mène une existence nomade avec sa famille, en communion avec la nature. Mais, lorsqu’un hiver glacial décime leur troupeau de chèvres, elle doit quitter ses montagnes pour travailler à l’usine en Chine. C’est là qu’elle rencontre XiaoLi. Bientôt, dans l’espoir de se construire un avenir meilleur, les deux amies font le choix du départ. De l’Asie à l’Europe, du Transsibérien jusqu’en Italie, elles braveront tous les dangers pour prendre leur destinée en main et tenter de réaliser leur rêve.

mon avis

A l’instar de « La sonate oubliée», « Cachemire rouge » est publié par les éditions Préludes. Tout juste sorti de l’imprimerie, le résultat final donne une couverture esthétiquement réussie, attirant l’œil des lecteurs flânant dans les librairies (comme le cachemire rouge de Bolormaa dans la vitrine du chic magasin d’Alessandra à Florence).

Son résumé m’a directement fait penser à «La tresse» de Laetitia Colombani, un livre unanimement encensé et qui m’avait indubitablement charmé.

La jeune Bolormaa est une jeune fille passionnée vivant aux côtés de sa famille dans les steppes de Mongolie. Ils élèvent les chèvres dans le but de revendre leur fourrure donnant vie au cachemire. Malheureusement, un hiver cruel décime leur troupeau et la famille se voit contrainte d’arrêter son mode de vie nomade qu’elle chérissait tant. Un déchirement pour Bolormaa qui grâce à la transmission de sa grand-mère a appris la technique pour fabriquer elle même ses propres chandails qu’elle revend aux touristes. Douée, elle fait des tests de teintures avec des fleurs de la steppe qu’elle récolte. C’est ainsi que la jeune fille filera le célèbre gilet rouge qu’elle vendra à Alessandra. Terminée la vie au grand air, la jeune fille trouve un emploi dans la grande ville la plus proche au sein d’un sombre et bruyant atelier. Là-bas, elle y fera la connaissance réconfortante de XiaoLi, une jeune chinoise moderne à la parole d’or. Ensemble, elles vont entreprendre un long périple dans le but de se rendre en Italie, plus précisément à Prato la cité du textile, où elles espèrent connaître une existence plus acceptable.

Christiana Moreau nous offre avec ce nouveau titre une immersion totale grâce à un vocabulaire soigneux et spécifique. Elle prend le temps de nous laisser rentrer dans son histoire et nous charme grâce à des anecdotes concernant l’histoire de ces pays lointains. Les techniques sont minutieusement expliquées témoignant du travail documentaire de l’auteure.

Un des thèmes du livre est la condition humaine, les heures de travail harassantes pour un salaire de misère, l’exploitation, nous rappelant que nous ne naissons pas tous égaux, dans le même confort. Bolormaa va connaître des expériences traumatisantes la poussant à se mettre sur la route et à quitter son pays. L’exil lui semble la seule solution possible pour pouvoir espérer être actrice de sa vie. Une histoire passionnante. Nos deux courageuses héroïnes vont s’embarquer dans un long périple en clandestines et traverser les frontières dans des conditions difficiles et épuisantes, tarissant leurs forces psychologiques et physiques.

 

En bref: 

Avec une plume délicate, élégante, poétique et au style travaillé, Christiana Moreau, une auteure de ma région que j’affectionne, nous offre un magnifique deuxième roman.

Un beau bijou d’écriture à savourer. 

 

A propos de l’auteure:

christianamoreauChristiana Moreau est une artiste autodidacte belge. Elle écrit, peint ou sculpte pour raconter une histoire, figer un instant, exprimer une émotion. Ses œuvres sont un morceau d’elle-même, comme une autobiographie à laquelle elle ajoute chaque année quelques pages. Elle vit à Seraing, dans la province de Liège et « La Sonate oubliée » (2017) est son premier roman. J’ai d’ailleurs eu le plaisir de la recevoir à la Bibliothèque lors d’une soirée littéraire. Vous pouvez d’ailleurs retrouver son interview.

5 réflexions sur “« Cachemire rouge » de Christiana Moreau

  1. Je viens d’offrir votre roman à ma maman de 82 ans. Elle l’a adoré, je l’ai donc lu avec grand intérêt. Félicitations pour votre travail de témoignage, votre écriture fluide, le suspense, la sensibilité. Merci.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour, je suis ravie si ce roman a pu être un beau cadeau et une belle découverte pour vous et votre maman ! Je vais transmettre votre message à Christiana qui sera également ravie de l’apprendre ! Avez-vous lu « La sonate oubliée », le premier roman de l’auteure?

      J'aime

    2. Merci, je suis heureuse que mon roman plaise à votre maman. J’ai un grand regret que la mienne n’ait pas pu le lire. Elle est décédée depuis 2 ans et aurait sûrement été fière de sa fille. Peut-être aimerez-vous aussi « La sonate oubliée » ?

      Aimé par 1 personne

Répondre à theedenofbooks Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s