« Redwood tome 1. Jasper » de Carrie Ann Ryan

Je vous avoue que j’ai traîné pour rédiger cette chronique, car bien que le livre soit agréable, je n’ai pas totalement adhéré à l’histoire. Je vous explique pourquoi dans mon petit billet.

Résumé:

Jasper Jamenson a passé sa vie à servir la meute Redwood, dans l’attente du jour où il rencontrera son âme sœur. Lorsque son chemin croise celui de Willow, il sait immédiatement qu’il a trouvé celle qu’il protégera par-dessus tout. Alors qu’une meute rivale rôde dans les alentours, menaçant les Redwood et se livrant à de sinistres cérémonies d’invocation démoniaque, Jasper parvient de justesse à tirer Willow de leurs griffes. Mais celle-ci se retrouve propulsée dans un nouveau monde terrifiant, tandis que le loup en lui se fait violence pour ne pas la revendiquer immédiatement. Luttant pour leur vie mais également pour leur lien d’union faiblissant, ils devront apprendre à se faire confiance avant qu’il ne soit trop tard…

mon avis

« Redwood tome 1. Jasper » est un roman de poche écrit par Carrie Ann Ryan et publié aux éditions Milady.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un livre appartenant au genre de la bit-lit ! Il y a quelques années, j’étais pourtant complètement mordue: la faute à la Twilight ! Par la suite, j’avais découvert « La communauté du sud » de Charlaine Harris, une saga addictive. J’étais particulièrement emballée par la relation ambiguë entre Sookie et le vampire Eric.

Willow est une jeune femme qui tient sa propre petite boulangerie. Elle aime contenter ses clients en leur offrant des pâtisseries succulentes. Le loup-garou Jasper Jamenson est un client assidu depuis quelques semaines, non pas pour les délicieux roulés à la cannelle mais pour notre jeune boulangère. Il a directement été attiré par la Willow et c’est totalement réciproque. Un jour, il prend son courage à deux mains et invite la jeune femme à sortir. Cet intérêt ne passe pas inaperçu par les Reyes, la tribu ennemie, qui n’hésite pas à enlever et malmener la jeune femme.

L’action est très présente et le livre ne souffre pas de longueurs. Par contre, j’ai trouvé que l’intrigue amoureuse entre Willow et son loup-garou Jasper était trop rapidement ficelée. De plus, je ne me suis pas particulièrement attachée aux deux personnages principaux (et pour moi c’est une qualité importante). Willow constitue une héroïne que j’ai jugée fade et sans grand intérêt. Jasper est également trop « gentil », trop prince charmant. Il y a trop de facilité… Bien entendu, il s’agit ici de mon avis totalement subjectif ! 

 

En bref:

Pas totalement convaincue par les personnages principaux, j’ai tout de même trouvé la plume de l’auteure très agréable. 

Ce n’était pas le bon livre pour renouer avec la bit-lit, un genre dont j’étais totalement fan il y a quelques années.

 

A propos de l’auteure:

Résultat de recherche d'images pour "Carrie Ann Ryan"Carrie Ann Ryan, auteure à succès primée par le New York Times et USA Today, n’avait jamais pensé devenir écrivaine. C’est seulement quand elle est tombée sur un roman sentimental alors qu’elle était adolescente qu’elle s’est intéressée à cette activité. Lorsqu’un autre romancier lui a suggéré d’utiliser la petite voix dans sa tête à bon escient, la saga Redwood ainsi que ses autres histoires ont vu le jour. Carrie Ann a publié plus d’une vingtaine de romans et son esprit foisonne d’idées, alors elle n’a guère l’intention de renoncer à son rêve de sitôt.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s