[Chronique]: « La Virginienne »

Résumé:

Pendant trente-huit ans, la belle et mystérieuse Sally Hemings, une esclave quarteronne, fut la maîtresse de Thomas Jefferson, troisième président des États-Unis et auteur de la Déclaration d’indépendance.
Cette liaison scandaleuse et passionnée commence dans le Paris de 1787, ou Jefferson est ambassadeur de la jeune république américaine auprès de la Cour. Sally a alors à peine quinze ans. Il vivra avec elle jusqu’à sa mort à Monticello, la plantation qu’il possède en Virginie, où ils auront de nombreux enfants, esclaves à leur tour…
Pour recréer cette love story émouvante et fatale, Barbara Chase-Riboud s’est fondée sur les documents et témoignages d’époque. Elle brosse ainsi un étonnant tableau de l’Amérique esclavagiste de la fin du XVIIIe siecle, une fresque grandiose mais toujours fidèle à l’Histoire.
Le récit poignant d’un amour qui a défié les conventions.

mon avis

Aujourd’hui, je vous propose une mise en lumière d’un roman incontournable à lire une fois dans sa vie !

« La Virginienne » est un livre de l’auteure américaine Barbara Chase-Riboud publié en 2017 aux éditions de l’Archipel dans la collection Archipoche. Il ne s’agit pas d’une nouveauté puisque ce roman est paru pour la première fois en 1979.

Résultat de recherche d'images pour "barbara chase-riboud"
L’auteure Barbara Chase-Riboud

Barbara Chase-Riboud est une auteure bien connue dans notre bibliothèque. Ces romans sont régulièrement demandés et jusqu’à présent, je n’avais pas saisi l’occasion de découvrir sa plume. C’est à présent chose faite grâce à ce partenariat avec les éditions de l’Archipel. Un tout grand merci à eux !

Je suis une grande fan des sagas couvrant la guerre de Sécession (comme « Autant en emporte le vent » ou « Le Nord et le Sud » pour ne vous citer que les plus connues ), mais je n’avais jusqu’ici jamais lu de roman se déroulant un peu avant cette période. Il m’a fallu quelques jours pour venir à bout de ce roman fleuve, certes volumineux mais passionnant.

Le récit se centre beaucoup sur ce couple atypique, vivant une grande histoire d’amour complexe, remplie des sentiments forts et réciproques. Thomas Jefferson est un personnage incomparable et j’ai aimé connaître les grandes étapes de sa vie jusqu’à sa mort. Le lecteur fait sa connaissance alors qu’il est veuf et ambassadeur à Paris. C’est là bas que débutera sa relation avec Sally, jeune esclave quarteronne, à la peau ivoire, au service de Martha et Maria, les deux filles de son amant. Il quitte la France au moment de la Révolution pour ensuite assumer les fonctions de Secrétaire d’Etat puis devenir le troisième président américain. Sa relation avec Sally durera plusieurs décennies et elle sera la mère de quelques-uns de ses enfants.
Résultat de recherche d'images pour "jefferson monticello"Un arbre généalogique est ainsi proposé en début d’ouvrage afin de permettre au lecteur de s’y retrouver, car la famille de Thomas Jefferson est très vaste. Celle-ci étant composée des maîtres et serviteurs, blancs et métis: un beau imbroglio surtout quand j’ai compris que Sally n’est autre que la demi-soeur de Martha, la première épouse de Thomas Jefferson !

Outre la grande histoire d’amour captivante unissant Thomas Jefferson à son esclave Sally Hemings, ce roman s’intéresse de prêt à l’histoire de l’Amérique (et un peu à celle de la France). L’auteure nous décrit à merveille cette Amérique esclavagiste à la fin du
XVIIIe siècle. J’ai été particulièrement sensible à la condition des esclaves privés de leur libertéRésultat de recherche d'images pour "thomas jefferson"Même s’ils font partie intégrante de la famille, contribuent et se mélangent au sein de la famille blanche, ils n’ont en fait pas la liberté de vivre selon leur libre arbitre. Ils ne sont finalement que des biens appartenant à des maîtres, une pratique totalement révoltante et tout à fait inacceptable !

En bref:

Roman historique, roman d’amour et saga familiale, ce livre est à lire au moins une fois dans son existence !

 

 

3 commentaires sur “[Chronique]: « La Virginienne »

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :