Tout pour elle de Tiphaine Dechipre

« Tout pour elle » de Tiphaine Dechipre

Et si l’on ne parlait pas de la rentrée littéraire cette fois-ci ? Je te propose aujourd’hui la découverte d’une primo-romancière à la plume talentueuse, pas suffisamment mise en lumière selon moi.

Plongez dans ce récit où vous trouverez plus que vous ne cherchiez : amour certes, mais également rires, larmes, réflexions, désinvolture, ainsi qu’une abnégation de chacun de ses personnages. Une aventure haletante dont vous ne cernerez les contours que dans les dernières pages.

Focus sur « Tout pour elle», un livre écrit par Tiphaine Dechipre, publié par les éditions Persée dans la collection « Premier roman ».

Résumé:

La sentence est l’emprisonnement à perpétuité.
Calliopée Baumann parcourt le monde sans se soucier du lendemain. Mais un seul retour au bercail était non-négociable : celui à l’occasion de l’anniversaire de son frère, Jules. Seulement le destin place parfois des épreuves sur votre route sans que vous ne puissiez y échapper. Il suffira d’une halte de quelques heures dans un pays douteux pour que Callie se retrouve emprisonnée à tort. Les circonstances entourant cette incarcération ne lui permettent même pas de clamer son innocence ; elle ne risquerait non plus sa liberté, mais tout bonnement sa vie.
Ainsi réduite au silence, cette injustice va la détruire à petit feu. Après tout, à quoi bon avoir des rêves lorsqu’on n’a plus aucun espoir de les réaliser ? Elle se résigne alors à une vie gâchée, une vie en cage. Mais c’était sans compter sur sa famille qui en décide autrement…

mon avis

Calliopée a tout pour elle ! Cette jeune femme est issue d’une famille aisée vivant dans une magnifique demeure à Annecy, possède des parents aimants, deux frères et une jeune sœur. Fraichement diplômée, elle décide de prendre un peu de bon temps et de voyager avant de s’installer dans la routine d’un emploi. Malheureusement l’expérience tourne mal: alors qu’elle s’apprêtait à rentrer auprès des siens et qu’elle fait escale dans ce pays au nom imprononçable et où il ne faisait pas bon de s’y attarder, elle est accusée à tort de meurtre sur une inconnue avec qui elle avait juste fait la connaissance la veille.

Ce qui lui paraissait d’ordinaire tout à fait anodin, devenait précieux. Plutôt que de vivre sa vie sans s’en rendre compte comme c’est le cas lorsqu’on a trop de choses à faire en trop peu de temps ou bien lorsqu’on fait les choses de manière machinale parce qu’on a trop l’habitude de les faire… On vit sans vivre, on vit sans profiter des gens qu’on aime, on vit sans profiter des plaisirs simples car soyons honnêtes, nous avons continuellement besoin de plus ou de différent pour seulement maintenir un même niveau de bonheur.

Je trouve cet extrait très inspirant, amenant à réfléchir sur nos trajectoires de vie. Car un malheur arrive vite et tout peut être remis en question. La prison à perpétuité, c’est notamment être enfermée jour et nuit avec des gardiens malveillants. On ne peut imaginer pire comme cauchemar que l’erreur judiciaire…

Un livre qui se lit d’une traite et doté de personnages attachants dont on aime suivre les péripéties et découvrir les histoires respectives. Calliopée arrivera-t-elle à être sauvée par les siens? Retrouvera-t-elle sa famille et Matthew, le meilleur ami de son frère pour qui elle éprouve des sentiments forts?

RDV en librairie pour le savoir…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s