« Les fantômes d’Ebenezer Hicks t1.: Esprit, es-tu là? » de N.M. Zimmerman

Regarder des vidéos, faire des bricolages, jardiner, écrire des histoires, télé-travailler, cuisiner des cakes aux pommes, raconter des histoires à mon petit bonhomme, répondre à vos nombreux messages, etc. Mille activités me permettent de voir défiler les jours durant ce long confinement.

Pour un adolescent, le temps peut sembler plus long. Souvent, il nous revient en tant que « sages » parents de leur trouver des chouettes occupations. Le livre que je vais vous présenter aujourd’hui pourrait offrir une belle opportunité de passe-temps intelligent.

Je ne connaissais pas la plume de N.M. Zimmerman. Alors, lorsque l’attaché presse des éditions Mijade m’a proposée cette saga, je ne savais pas trop si j’allais accrocher. Mais au vu de la qualité des conseils en matière de lectures de mon référent, j’ai accepté de me prêter au jeu de la découverte. Je vous en parle dans cette chronique…

Résumé:

Encore un nouveau lycée pour Joshua, renvoyé des trois précédents. Cette fois-ci, ce sera le pensionnat d’Ebenezer Hicks, au fin fond du comté de Whiteborough. Joshua est toujours accompagné de sa soeur jumelle Rose, qui est… un fantôme, puisqu’elle est morte depuis neuf ans! Seul Joshua, grâce à ses dons de medium, peut percevoir sa présence et converser avec elle. Pour une fois, Peter aimerait bien ne pas se faire remarquer. C’est sans compter l’apparition d’un esprit qui annonce une mort prochaine, de mystérieuses réunions secrètes dans les couloirs et un incendie…

mon avis

« Les fantômes d’Ebenezer Hicks t1.: Esprit, es-tu là? » est le premier tome d’une trilogie fantastique écrite par N.M. Zimmerman et publiée aux éditions Mijade dans la collection Zone J. Le deuxième tome, également disponible en librairie est déjà dans ma bibliothèque (un grand merci à la maison d’édition). Le troisième devrait paraître d’ici la fin de cette année.

Le premier tome de cette série offre un beau pavé de presque 500 pages. Une belle occasion d’occuper vos adolescents en cette période de confinement ou lors de prochaines vacances d’été.

Du mystère, des fantômes, des personnages attachants avec un soupçon d’humour, des réunions secrètes dans un décor de vieux collège anglais : tous les ingrédients sont réunis pour des heures de passionnante lecture.

J’adhère totalement à ce descriptif proposé dans le synopsis. Je me suis rapidement accroché aux deux personnages principaux. Le parcours de Joshua, adolescent de 14 ans, n’a rien de facile. Il a perdu sa sœur à la suite d’un accident alors qu’il n’avait que 6 ans. Ses parents ont été anéantis par cette perte et depuis, Joshua entretient une mauvaise relation avec eux, surtout avec son père. Personnellement, je n’ai pu m’empêcher de me mettre à la place de ses parents.

Joshua est donc envoyé au pensionnat d’Ebenezer Hicks. Ce n’est pas n’importe quelle école, puisqu’il s’agit d’un château (à l’instar de la série Harry Potter). Un bon choix de décor habillant cette histoire au scénario travaillé et complexe doté de scènes croustillantes relatant des promenades nocturnes ou encore des cérémonies secrètes organisées (l’oeuvre d’une secte?) dans des salles obscures par certains élèves. Joshua quant à lui est victime de récurrents cauchemars. Va-t-il encore s’attirer des ennuis? Bref, les meilleures conditions ne sont pas là pour espérer vivre un nouveau départ.

En bref:

Une saga fantastique à destination des adolescents qui démarre très fort !

 

A propos de l’auteure:

N. M. ZimmermannN. M. Zimmermann est une romancière et scénariste de bande dessinée spécialisée dans le fantastique. Elle suit des études de philosophie, de droit et de japonais en parallèle de son travail d’écrivain. Passionnée par les phénomènes paranormaux et les créatures étranges, c’est la lecture de « Dracula » de Bram Stoker qui lui a donné le goût du fantastique. Elle est déjà l’auteur d’une trentaine de romans fantastiques parus chez les plus grands éditeurs : « Dix battements de coeur » (L’Ecole des loisirs), « Le grand livre de l’horreur » (Albin Michel), la série des Angelica Varinen (Flammarion)…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s