« Journal de L. » de Christophe Tison

Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins. Mon péché, mon âme. Lo-li-ta : le bout de la langue fait trois petits bonds le long du palais pour venir, à trois, cogner contre les dents. Lo. Li. Ta.

Elle était Lo le matin, Lo tout court, un mètre quarante-huit en chaussettes, debout sur un seul pied. Elle était Lola en pantalon. Elle était Dolly à l’école. Elle était Dolorès sur le pointillé des formulaires. Mais dans mes bras, c’était toujours Lolita.

Ah, « Lolita » de Nabokov, ce classique connu de tous ! Connu, certes, mais pas forcément lu ! Et puis, avouons-le: depuis quelques années, ce manuscrit publié depuis 1955 à tendance à prendre progressivement la poussière. Rares sont les adeptes venant me demander d’emprunter ce roman à la bibliothèque.

Avec Journal de L., l’auteur Christophe Tison a entreprit un pari osé. Ressusciter Lolita et par la même occasion prendre le risque de se faire critiquer. Alors, un challenge réussi ou raté?

Résumé:

Ce roman est le journal intime d’un personnage de fiction. Plus d’un demi-siècle après la publication des carnets de son ravisseur par Vladimir Nabokov, Lolita se livre enfin. L’adolescente la plus célèbre de la littérature raconte son road trip dans l’Amérique des années 50, ses ruses pour échapper à son beau-père, ses envies de vengeance, ses amours cachées, ses rêves de jeune fille.

mon avis

« Journal de L. » est un roman de cette rentrée littéraire écrit par Christophe Tison et publié aux éditions Goutte d’Or.

Lolita est un personnage culte, symbole de la jeune fille séductrice et manipulatrice. Dans le classique écrit par Nabokov, son histoire est relatée à travers la confession d’Humbert Humbert, son beau père. Ici, toute autre approche: Christophe Tison nous plonge dans son intimité grâce au partage d’extraits de son journal.

Le personnage sulfureux laisse place à Dolores, une jeune adolescente tout juste sortie de l’enfance. Elle incarne surtout une victime, orpheline de sa maman et ensuite l’otage de son beau-père, le seul membre de la famille qui veut bien « s’occuper d’elle ». Ce Humbert, un personnage tourmenté qui l’entraîne de force dans une relation malsaine et dans une espèce de Road-trip. Lolita est son Obsession. Elle sera également sa perte.

Je n’ai pas lu Nabokov, mais je retrouve l’esprit de cette héroïne universelle. Ici, elle nous partage grâce à son journal les chambres d’hôtels miteuses et nous décrit crûment les scènes de viol de son geôlier. Lolita a de la ressource, elle est une survivante. Une fille perdue, certes, mais qui s’adapte à toute situation !

 

En bref:

Un récit choc, sulfureux, bien mené et excluant tout romantisme.

Il remet en lumière un grand classique !

 

A propos de l’auteur:

Christophe TisonChristophe Tison est un écrivain et journaliste français. Après des études au Lycée Condorcet de Paris, et un DEA de philosophie à La Sorbonne Paris IV, il devient journaliste pour des magazines de presse écrite : Actuel, Globe, Glamour, Lui, Cosmopolitan, ou encore Biba. Il travaille ensuite pour la télévision à France 2, M6, Arte, pour l’agence CAPA, puis pour I-Télé et Canal Plus.
Il est connu pour avoir notamment lancé en tant que rédacteur en chef l’émission musicale et de société Tracks sur Arte en 1997.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s