Un été sous influence de Marine Béliard

« Un été sous influence » de Marine Béliard

Le mois de septembre chez The Eden of Books, c’est un peu la catastrophe. A la folie de la rentrée, s’ajoute la préparation d’un apéro littéraire et surtout les chroniques de livres datant des vacances, pas encore écrites ! 

Le livre dont je vous parle aujourd’hui a été lu fin juillet. Marine Béliard, une primo-romancière, nous propose un livre alternant entre deux époques et racontant le coup de foudre entre une star du rock, étoile montante d’Hollywood, et une jeune femme de passage à Los Angeles. Pour créer le personnage de Zane, l’auteure s’est inspirée de David Bowie lui-même. 

Résumé:

Paris, été 2016. Dans les affaires de sa mère décédée, Marie découvre deux mystérieuses photographies datant de 1975. Elle se lance alors dans une recherche sur la vie de sa mère cette année-là, qui la mènera de la Bretagne à Los Angeles, puis à Bali.
Los Angeles, été 1975. Zane, star du rock, est en passe de devenir la nouvelle vedette d’Hollywood. Mais il doit lutter contre les démons qui le rongent. Jusqu’à une rencontre improbable…

mon avis

« Un été sous influence » est un premier roman écrit par Marine Béliard et publié aux éditions de L’Harmattan.

Imaginez la réaction de Marie lorsqu’elle découvre en rangeant les affaires de sa maman décédée, deux photos d’elle en compagnie d’un autre homme que son père… Les clichés datent de l’été 1975, à l’époque, sa mère avait tout juste 21 ans. Sauf que quelques mois plus tard, Ratna se mariait avec le père de Marie.

La jeune femme décide d’en savoir plus, intriguée par le passé mystérieux d’une mère qu’elle a connue souvent mélancolique et de tempérament assez secret. Elle commence ses investigations en Bretagne, là où vit son père depuis sa séparation avec son épouse. Elle va lui poser quelques questions mais il avoue n’être au courant de rien. Marie ne s’avoue pas vaincue et questionne Ana, une ancienne amie de sa mère.

Tu sais ce qui m’a frappée sur ces photos : Maman a l’air vraiment heureuse. Elle a un regard… Tu vois ce que je veux dire, elle était rarement totalement sereine et épanouie. Et là sur ces photos, c’est vraiment ce qui transparaît. J’ai pensé que la personne avec elle sur la plage pourrait être un homme. Quelqu’un dont elle était amoureuse. 

Ses recherches vont la faire voyager de Bali en passant par Los Angeles. Arrivera-t-elle à découvrir qui était cette mystérieuse silhouette?

Les chapitres alternent entre l’été 2016 et 1975, une construction intelligente donnant du rythme au récit. Zane a beaucoup de mal à gérer sa notoriété. Il consomme drogues et médicaments pour éviter de ne pas sombrer. La célébrité qui l’a d’ailleurs éloigné de sa femme et son fils est devenu un cadeau empoisonné ! Marine Béliard réussit à nous faire ressentir tout le mal-être émanant de son personnage torturé.

J’ai l’impression de devenir fou, Doc. Je ne contrôle plus rien… C’est terrifiant. Je… j’ai tellement peur parfois. Foutue Cité des Anges, j’ai l’impression d’être pris au piège…

Se promenant un matin sur une plage, il va faire une jolie rencontre lui permettant de voir la vie sous des aspects plus légers.

En bref:

Un premier roman vibrant se lisant avec beaucoup de plaisir ! 

 

A propos de l’auteure:

Après des études de management culturel et de théâtre, Marine Béliard travaille comme responsable de projets culturels et comédienne. Originaire de Vannes en Bretagne, elle vit à Paris. Elle est passionnée par les voyages, la littérature et le cinéma.

Une réflexion sur “« Un été sous influence » de Marine Béliard

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s