[Chronique]: « No trace »

Résumé:

Paris, Mai 2015 : jeune maman d’une petite fille de cinq semaines, Raja vient d’apprendre par la police l’assassinat de son conjoint à Londres lorsqu’elle assiste à la défenestration de sa voisine. Elle décide de partir avec son bébé, escortée par Goran, un policier peu causant, embarqué contre son gré dans l’aventure et peu habitué aux rythmes particuliers imposés par un nourrisson. Au même moment à New York, Elizabeth, la mère de Raja, perçoit la menace qui plane sur sa fille et envoie via la Schizosphère un message de S.O.S. Cet appel au secours est intercepté par les serveurs informatiques d’une association confidentielle, baptisée No Trace, qui a développé des talents impressionnants en matière de collecte de données numériques. Son responsable, Théau, se lance alors à la poursuite de la jeune femme et du policier, avec pour objectif de sauver Raja.

 

mon avis

« No trace » est un roman écrit par Pierre-Jean Verhoye et publié depuis le mois de septembre par les éditions Nouveaux Auteurs. Il s’agit d’un premier tome !

J’ai lu ce livre suite à l’aimable sollicitation de l’auteur qui m’a proposée de m’envoyer un exemplaire. Lors de ma réception, j’ai eu l’agréable surprise de découvrir qu’il était dédicacé. Merci Monsieur Verhoye pour cette délicate attention !

Je ne savais pas trop si le roman allait me plaire, même si d’emblée j’avais trouvé la couverture attirante. « No trace » a reçu le Grand Prix Femme Actuelle de 2018 suite au coup de cœur de son président qui n’est autre que Gilles Legardinier. En fait, je dois vous avouer que cette reconnaissance ne m’a pas tellement bluffée étant donnée que je ne suis pas une grande fan de son style (j’ai juste lu de lui « Demain j’arrête! » sans ressentir le même engouement que beaucoup de mes lecteurs). Mais bref, revenons à « No Trace »…

Dès les premières pages, je me suis retrouvée immergée dans l’histoire de ce thriller fantastique. Une touche scientifique, une autre fantastique, j’ai trouvé ce premier tome fluide, prenant et bien ficelé. Bien qu’il soit volumineux, il semble court et ne souffre pas de longueur, prouvant le talent de l’auteur. Il est composé de quelques personnages, et pour nous y retrouver l’auteur annonce à chaque début de chapitre qui on va suivre. Je me suis rapidement attachée aux protagonistes principaux. Raja et Goran m’ont quelque peu fait penser à Erika et le policier Patrick, les acteurs principaux des livres de la suédoise Camilla Lackberg. J’ai apprécié la relation naissante entre eux. Il y a aussi Théau, Elizabeth (la mère de Raja, une tatoueuse qui bascule parfois dans un monde de résonances et d’ondes), Thomas, etc. Ils sont tous intéressants avec leur petite histoire. Le premier tome n’aboutit pas sur une fin définitive et donne envie de lire la suite, pour connaître le dénouement de l’affaire, mais aussi pour avoir des nouvelles des personnages. Une véritable envie de savoir comment ils vont évoluer se crée.

 

En bref:

Vous cherchez un thriller fantastique contemporain au scénario original? Vous aimez les longues histoires qui vous tiennent en haleine?

Ne cherchez plus et adoptez « No trace »! Un roman très immersif et doté de personnalités aux profils intéressants.

 

A propos de l’auteur: 

Pierre-Jean VerhoyeNé en 1964, Pierre-Jean Verhoye s’est remis à l’écriture en 2015, après un projet entrepreneurial d’une douzaine d’années. En 2005, il avait reçu le Prix du premier roman, décerné par Manuscrit et le journal Métro, pour un récit nommé « Débloque ».
Le 6 septembre 2018 est une date importante pour lui : elle est celle de la parution de « No Trace », premier roman d’une trilogie, publié par Les Nouveaux Auteurs.

2 commentaires sur “[Chronique]: « No trace »

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :