[Chronique]: « Sombres résurgences »

Résumé:

Paul Grassi, fonctionnaire de police à l’unité de protection sociale, n’en peut plus de sa profession. Il ne gère plus ce quotidien de violence, de sordide, de misère humaine et de pression psychologique. Son métier a fait de lui un homme violent envers ses enfants et négligeant envers son épouse.
Un jour, il craque et quitte le domicile conjugal sans prévenir sa famille. Il ne se présente plus à son travail. Sa hiérarchie n’ayant pas été avisée, Paul devient un homme recherché. Il s’éloigne de sa vie pour atterrir dans un village du nord de la France, achète une maison en ruine pour y vivre en ermite et se couper de toute relation humaine.

Mais cette maison a appartenu à une personne particulière, toujours en quête d’un secret enfoui. Et le village abrite un tueur en série en sommeil depuis près de trente ans… L’arrivée de Paul Grassi va provoquer de nombreux remous.

mon avis

Après quelques lectures feel good, il était temps d’un peu varier ! Et avec ce livre, je vous garantis mes chers lecteurs que je ne pouvais faire mieux. Si vous aimez les romans noirs, que vous n’avez pas peur de lire des pages qui nous rejettent des images sordides et nous montrent la précarité sociale et les bas-fonds de la société, alors je vous recommande ce roman.

« Sombres résurgences » est un thriller de JB. Leblanc – qui est lui-même policier – publié par Fleur Sauvage en mai de cette année.

Nous faisons la connaissance de Paul Grassi, un homme oppressé et au bord de la rupture. Ce policier ne supporte plus son quotidien rythmé par un boulot montrant le sordide. Au bord du pétage de plomb, il décide de fuir et part de chez lui sans donner d’explications à sa femme et ses deux fils. Il achète incognito une maison abandonnée depuis plus de trente années suite à la disparition d’une femme. La maison étant inhabitée depuis trente ans, elle est couverte de moisissures, remplie de denrées pourries. Elle est à l’image de la société que le policier ne supporte plus. Paul ressent un profond malaise à son contact.

Marceline a disparu du jour au lendemain. Son frère Raymond proche de la mort a besoin de savoir ce qu’il s’est passé. C’est pour cela qu’il a accepté de se défaire de la maison à un policier dans l’espoir que celui-ci investigue. De manière habile, il va réussir à pousser Paul à enquêter alors que celui-ci voulait avoir la paix et s’éloigner. Le policier en fuite va donc se lancer dans ce Cold Case.

Ce livre présente indéniablement de multiple qualités. Outre la plume accomplie de l’auteur, il se dégage une atmosphère lugubre et lourde. Les descriptions toutes en détails renforcent le dessein de JB Leblanc qui est de nous immerger dans un thriller à l’ambiance malsaine. De plus, des flash-backs récurrents nous plongent dans le passé du policier et nous font comprendre de manière convaincante le pourquoi de son mal-être. Enfin, des chapitres suivent le quotidien de sa famille suite à sa disparition nous livrant leurs réactions suite à la désertion de leur père et mari.

Un policier qui débarque dans un petit village, cela ne passe pas inaperçu. Surtout lorsque les villageois comprennent qu’il reprend l’enquête inaboutie. On apprend assez vite qui est le tueur, un monstre qui n’avait pas peur de se lancer dans les pires sévisses sur ses victimes. Dégoût garanti…

En bref:

Un thriller réaliste et au style accompli suivant un héros écorché qui va se retrouver sur les traces d’un tueur en série aux penchants effroyables.

 

A propos de l’auteur:

JB. Leblanc

JB. Leblanc est fonctionnaire de police et auteur de thrillers. « Le cauchemar de Cassandre » (2012) est son premier roman et le premier tome d’une trilogie constituée de « L’ère du Diable » (2013) et « La porte » (2014). Les éditions Lune-Ecarlate ont publié deux de ses nouvelles dans deux anthologies distinctes. Une nouvelle sur le thème de la folie, et une nouvelle sur le thème du loup-garou. Il est marié et père de deux enfants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s