[Chronique]: « Comme la fleur sur l’arbre »

Résumé:

Juliette, 6 ans, est accueillie par ses grands parents paternels suite au décès de ses parents dans un accident de voiture. Petite fille sensible et émotive, elle ressent un malaise chez eux au sujet du passé de son père. Elle se lie d’amitié avec Stéphane, petit garçon solitaire et ombrageux dont les parents tiennent une ferme dans un village voisin. Leur amitié se brise un jour, sans que Juliette ne comprenne pourquoi, et tout bascule lorsqu’elle apprend, une fois entrée au lycée, que Stéphane s’est suicidé. Cet événement va pousser Juliette à vouloir comprendre les raisons de la mort de son ami. Cette quête de vérité va la mener bien plus loin qu’elle n’imaginait, sur le chemin de sa propre histoire familiale.

mon avis

Disponible dans vos librairies depuis début mai , « Comme la fleur sur l’arbre » est un roman d’Amélie Lamiée publié par le nouveau label LBS sélection spécialisé en littérature générale.

Avec un titre poétique et une couverture assez énigmatique montrant des lunes qui représentent des fruits, « Comme la fleur sur l’arbre » est un livre que je me réjouissais de découvrir. D’autant plus que j’avais déjà entendu parler de cette auteure grâce à son premier roman marquant : « Un cri silencieux ».  Les échos émis par certains blogueurs étaient tellement positifs que j’ai eu très envie de le lire !

L’héroïne principale de son deuxième roman est donc une petite fille de six ans qui, suite à un accident de la route mortel de ses parents, va vivre chez ses grands-parents. Ils vivent une existence rangée, selon les anciennes mentalités. La mamy maniaque est constamment angoissée. Marquée par tous ces chamboulements, Juliette aura du mal à développer une vie sociale à l’école. Son seul ami, Stéphane, vit dans une ferme pas loin de chez ses grands-parents. Juliette qui rêve de devenir vétérinaire plus tard adore aller lui rendre visite là-bas. Stéphane est un garçon solitaire et aussi un grand rêveur. Il n’a pas du tout envie de reprendre la ferme plus tard. Cependant, ses parents ne lui laissent pas le choix en l’inscrivant quelques années plus tard dans un lycée agricole. Et là, un drame (encore) se produit.

Dans ce livre, on suivra Juliette enfant, puis adolescente et enfin adulte. Récit poignant, il met l’accent sur Juliette qui malmenée par la vie et par les drames récurrents aura du mal à grandir en étant épanouie.

– Ma vie me semble vide à un point que tu ne peux imaginer. J’aime mes grands-parents, je leur serai toujours reconnaissante de m’avoir élevée mais ils vivent dans la tristesse permanente de la perte de leur fils. Ils survivent. Je me sens vide moi aussi. Vide et inintéressante. 

Elle devra également se livrer à une quête mais aussi une enquête qui lui permettra d’enfin avancer sur le chemin de la vie de façon plus positive. L’expression « comprendre pour avancer » prendra tout son sens. Le personnage qui m’a le plus fasciné est Raymond, un vieux monsieur solitaire qui passe sa vie sur un banc. Il sera pour Juliette une personne clé avec qui elle aura des conversations enrichissantes. J’aimerais tellement rencontrer une personne comme lui! Il va la faire évoluer, la faire revenir à l’essentiel. Car ce livre touche au domaine du développement personnel. Cela m’a fait penser au très bon roman « Les délices de Tokyo » où l’auteur nous transmet un récit au style simple mais au message travaillé qui connait le pouvoir des mots et a des choses intéressantes à nous transmettre.

En bref:

Un livre tout en subtilité sur le thème de la mort, du deuil mais aussi de l’espoir et du renouveau. L’auteure par la force de sa prose nous transmet un beau message, une ode à la vie et à l’espoir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :