[Chronique]: « Carlton Heston Raton détective: Les chiffons du profit »

« Carlton Heston Raton détective: Les chiffons du profit » est un livre jeunesse écrit cette fois-ci par Michaël Moslonka et illustré par Adeline Kemp. Il est publié par les éditions Aconitum Jeunesse et disponible depuis octobre.

Il y a donc deux premiers tomes avec des auteurs différents:Carlton Heston, raton détective, tome 1 : Panique sur la Tamise par Kemp
« Carlton Heston, raton détective, tome 1 : Panique sur la Tamise » écrit par Gaylord Kemp (vous pouvez découvrir mon avis via ma chronique).

Carlton Heston, raton détective, tome 2 : Une enquête au goût salé par Gaulon
« Carlton Heston, raton détective, tome 2 : Une enquête au goût salé » écrit par Pierre Gaulon et Betty Serederivières (je n’ai pas eu l’occasion de découvrir cette aventure).

 

Résumé:

Alors que les lois sur le commerce du blé sont remises en cause, notre brillant Raton détective Carlton Heston prête main forte à la Police au sujet d’un vol de chiffons commis par des enfants.
Mais cette enquête, a priori si simple, ne cacherait-elle pas quelque chose de plus grave ?

mon avis

Rappelez-vous, ce n’est pas la première fois que je vous présente les aventures de ce raton détective so british, le plus célèbre de la capitale anglaise ! Il nous revient pour une troisième enquête, toujours dans la ville de Londres durant l’époque de la reine Victoria.

carlton

Ce livre-ci débute à nouveau par une petite présentation des personnages (la souris Pépite, Trompette le bouledogue chef de la police, Herbert le poulpe qui rêve de devenir le roi de Grande-Bretagne, etc). Une manière idéale de se (re)mettre dans le bain. La page suivante annonce que le fil du récit sera parfois interrompu par Pépite (par un signe représentant sa petite frimousse), ce qui donnera au lecteur des explications assez complètes ou des anecdotes à la toute fin du livre. Une occasion de permettre aux enfants (l’air de rien) d’en apprendre plus sur la ville de Londres du 19e siècle. Le récit est également agrémenté par des expressions en anglais. Une porte ouverte pour apprendre quelques mots? En tout cas, l’auteur veille dans les moindres détails à favoriser au maximum l’éducation culturelle. Cela se retrouve également au niveau du contenu et des thèmes abordés dans cette nouvelle aventure.

Carlton accompagné de Pépite fait la connaissance de Wouarf Blacky, un policier bouledogue de Scotland Yard.  Il enquête dans l’East End, là où la pauvreté à amener des enfants à voler. Dans ce quartier, ils font la connaissance de Sir Big Pit, un cochon qui n’est autre que le patron de l’une des grosses usines de soie de Spitalfields. Il exploite les familles du quartier et veut même faire travailler les enfants dans le but de s’enrichir un maximum. Il y a de la révolte dans l’air et dans les rues… Cartlon va tenter d’aider les pauvres gens et déjouer les noirs desseins de ce vilain cochon. Le thème des inégalités sociales est très présent dans ce nouveau tome. Il est expliqué de manière simple, permettant à l’enfant de comprendre des notions complexes.

En bref:

Un livre qui se destine aux enfants (filles comme garçons) à partir de 7 ans. Chaque livre peut se lire indépendamment puisqu’il s’agit à chaque fois d’une aventure différente. N’hésitez pas à le(s) tester avec votre bambin !

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :