[Chronique]: « ReMade »

ReMade relate l’histoire d’un virus « de la mort qui tue » qui est plus dévastateur et foudroyant que celui d’Ebola. Son épidémie va provoquer la fin de l’humanité telle qu’on la connait actuellement !

« ReMade » est un roman d’Alex Scarrow, un auteur britannique. Ce premier volet d’une trilogie post-apocalyptique est publié par les éditions Casterman et est disponible depuis le 4 octobre en librairie.

Résumé: 

Léo est un jeune garçon de 17 ans. Il provient de New-York et est allé habiter en Angleterre avec sa mère et sa petite sœur Grace suite au divorce houleux de ses parents. Son père est resté vivre là-bas. Grace s’intègre mieux que lui dans leur nouvelle vie. Léo quant à lui, a une vie sociale quasiment inexistante.  Il souffre de migraines quotidiennes sûrement dues à son anxiété. L’actualité concernant un mystérieux virus provenant à la base de l’Afrique de l’Ouest, va attirer l’attention de Léo. Le jeune homme suit à la télévision ou sur Internent l’actualité du virus. Son inquiétude prendra une dimension catastrophique lorsque son père, qui a des contacts au sein du gouvernement, le contactera via Facebook puis par téléphone pour lui dire que la menace de ce virus est à prendre très au sérieux et qu’ils doivent absolument quitter Londres pour rejoindre la campagne.

Le virus, totalement incontrôlable, arrive en Europe et va rapidement s’étendre à l’échelle mondiale…   

mon avis

Résultat de recherche d'images pour "alex scarrow"
Alex Scarrow est également connu pour sa série Time Riders

Ce livre démarre de façon très commune: une famille éclatée suite à l’infidélité du mari. Les enfants tentent d’avoir des nouveaux repères dans une nouvelle ville et surtout un nouveau pays. La mère en colère refuse tout contact avec son ex mari. Léo, lui, a du mal à s’intégrer et à se faire des nouveaux amis. En parallèle, un nouveau virus africain inquiétant a vu le jour. Ce n’est pas si grave, c’est loin. Les médias banalisent… Puis très vite, tout s’accélère pour arriver au point de non retour qui est la fin de l’humanité. 

Ce livre au scénario apocalyptique fait froid dans le dos. Un peu comme dans la très connue série Walking Dead, le lecteur va assister à la survie de quelques rescapés. Bien que cette dystopie marquante se destine aux adolescents, elle ne fait pas l’impasse sur certains passages morbides. Elle augmente le rythme cardiaque de ses lecteurs avec des scènes haletantes comme celle du train où le virus débarque sans crier gare en contaminant et tuant la majorité des passagers.

– « … Le virus est capable de franchir toutes les barrières des espèces, sans exception, et il est mortel dans tous les cas, bien que la période d’incubation semble varier selon les victimes. L’étiologie reste inconnue… »

– C’est un hoax, insista le jeune homme. Allez, c’est évident que tout ça n’est pas vrai.

– « … En ce qui concerne son origine, on soupçonne un pathogène créé en laboratoire, probablement issu d’une manipulation génétique. Cependant, comme l’ont suggéré certains experts, il pourrait s’agir d’un virus d’origine extraterrestre… » 

J’ai trouvé intéressant tous ces liens avec l’actualité et l’utilisation d’un vocabulaire spécifique. Il peut être un moteur en poussant les jeunes lecteurs à se documenter et à vouloir en savoir plus sur certains sujets. Dans cette chronique, vous trouverez très peu d’informations concernant le virus, ses évolutions et ses effets. Je préfère ne pas trop vous en révéler pour garder le suspens entier !

Enfin, l’auteur a su créer des héros attachants. J’ai beaucoup aimé la relation unissant Léo et sa petite sœur Grace. Au début, c’est elle qui joue à la maman avec son grand frère lui donnant des conseils sur sa vie sociale. Après la catastrophe, ce sera au tour de Léo de prendre soin de sa petite sœur, effrayée par la situation.

Un livre pour les amateurs de sensations fortes ! 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :