[Chronique]: « A la verticale de l’instant »

Résultat de recherche d'images pour "A la verticale de l'instant"

« A la verticale de l’instant » est un livre de fin 2016 écrit par Eric Chavet et publié par les éditions arHsens.

Résumé

Il est des instants infimes qui chamboulent le monde. Des histoires au cours dévié par un cillement du temps.

Un été, à Lyon.
Hervé Renard rentre chez lui, fatigué des jours passés, sans plus rien attendre de ceux à venir. Au milieu de la passerelle enjambant la Saône, un homme accablé de chaleur le croise, le regard fuyant, sans un sourire…
Une histoire. Des destins qui se frôlent.

Un été, à Lyon.
Hervé Renard rentre chez lui, fatigué des jours passés, sans plus rien attendre de ceux à venir. Au milieu de la passerelle enjambant la Saône, un homme accablé de chaleur le croise. Un regard accroché, un sourire…
Mais ça, c’est une autre histoire. Des destins qui se mêlent.

 

Ma chronique

J‘ai fait la connaissance d’Eric Chavet par le biais de son premier livre « Le vacarme du papillon« . Il nous revient ici dans un deuxième roman magnifiquement bien écrit.

L’auteur a déployé tout son talent dans l’exercice de l’écriture. Et le résultat est beau! Un grand soin a été apporté dans le choix du vocabulaire et dans la construction des phrases. J’ai vivement été séduite par la finesse, la subtilité et la petite touche d’humour parfois omniprésente.

Plusieurs protagonistes remplissent ce roman même si le personnage principal reste Hervé Renard.  Au cours de ma lecture, j’ai développé beaucoup d’empathie pour ce personnage  de 47 ans, sans emploi. On apprend que son père est mort lorsqu’il avait 15 ans d’une crise cardiaque. C’était un homme infidèle qui a fait pleurer quelques fois son épouse. Hervé a lui même un fils de 15 ans, Mathieu, qu’il ne voit que tous les quinze jours à cause de sa séparation avec sa femme, elle-même trompée. En conséquence, il a commencé à boire et son entreprise s’est servie de cette excuse pour le licencier. Ses déboires l’ont alors encore plus plongé dans la solitude et dans la dépression.

Ce livre est divisé autour de deux histoires identiques mais aux fins différentes pour certains de ses protagonistes. Il s’agit de l’effet papillon où un seul petit élément peut changer tout un destin…

Par contre, si vous refusez de concevoir votre existence comme le résultat d’une volonté divine, mais y voyez le fruit d’un enchaînement de hasards naturels, vous devez aussi considérer la fragilité des événements successifs qui vous ont permis d’être là, dans ce bar, à proférer, excusez ma franchise, des âneries désolantes.

De nombreuses thématiques sont abordées, ouvrant sur des débats et suscitant la réflexion. Il y a notamment le thème de la paternité et du couple.

Le thème du sourire est également récurrent. Un sourire fait à un inconnu dans la rue peut tout changer (mais je ne dirai pas plus pour ne pas trop en dire sur l’intrigue).  Ce livre nous rappelle combien la bienveillance est un acte gratuit mais qui fait tant de bien. Nous avançons tous dans la vie avec notre propre valise à problèmes.

J‘ai particulièrement été touchée par cet extrait:

Il croisa une femme aux joues encore empreintes de sa première grossesse. Elle donnait à son enfant, couché dans sa poussette, un sourire que seul un nouveau-né peut soutirer. 

Il aurait voulu s’arrêter, figer l’instant sur photographie et l’offrir à cette mère pour qu’elle s’en souvienne quand les années auront eu raison de cet amour naïf, qu’elle n’aura plus envers son enfant devenu grand que l’expression retenue d’un amour pudique.

chavet

Un livre décidément fort inspirant et original !

Un tout grand merci à Eric Chavet pour ce précieux moment de lecture… Et sa jolie dédicace.

 

 

 

 

 

6 commentaires sur “[Chronique]: « A la verticale de l’instant »

Ajouter un commentaire

  1. Belle chronique qui donne envie. Je vais acheter… Merci pour ces idées, me voilà des envies de livres que je pourrai acheter dans les librairies où je vais proposer mon livre et où je suis bien reçue.. lol. Envie de lire ce livre-là ! Merci

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :