[Chronique]: « La rivière des doutes »

« La rivière des doutes » est une nouveauté des éditions Anne Carrière écrit par l’auteure Emmanuelle Becker-Papin disponible depuis le 3 novembre en librairie!

Si vous désirez en savoir plus sur la vie d’Emmanuelle Becker-Papin, c’est par ici.

Avant tout, je tiens à remercier l’auteure pour l’envoi de son roman.

Lors de sa réception, j’ai été de suite interpellée par la jaquette de couverture qui représente une jolie aquarelle dans les tons de bleu et jaune, montrant une jeune fille vue de dos qui avance sur une longue route sinueuse. Une réflexion sur notre manière de vivre? 

Je me suis demandée s’il s’agissait à l’instar du roman de Laurent Gounelle « L’homme qui voulait être heureux » d’un livre qui nous amenait sur « la route du changement »

Ce livre met en scène Jeanne, une jeune trentenaire vivant à Paris. Cette publicitaire mène une vie tranquille aux côté de son mari Tom. Depuis quelques temps, elle est victime de récurrents cauchemars aux mêmes heures de la nuit; Elle y voit un homme l’appeler à l’aide. Sa libraire (Jeanne y passe tous les soirs afin d’acheter le journal) lui annonce un jour qu’une femme cherche à la rencontrer afin de lui donner un message. Elle a laissé son numéro et Jeanne doit la rappeler au plus vite; Il s’agit d’une question de vie ou de mort. Suite au coup de téléphone donné à l’inconnue, une rencontre est organisée chez la femme. Célia est une très vieille dame qui est en fait une médium. Elle a pour Jeanne un message de l’au-delà de la part de sa grand-mère Josepha qui a une mission pour elle. Jeanne doit immédiatement aller sur la tombe de son arrière-grand-mère pour récupérer une lettre cachée… Que cache tous ces mystères?

Ce roman, le premier de cette auteure, s’articule autour de courts chapitres donnant de la fluidité au récit. Il nous charme par ses petits mystères qui instaurent un climat de suspense. Roman peut-être porteur d’un message, il nous permet de nous rendre compte qu’un acte positif ou négatif peut enclencher toute une chaîne de conséquences. Les personnages sont remplis de bienveillance faisant leur possible pour gagner leur paradis. Il m’a fait un peu penser (mais de très loin) à « L’empire des anges » de Bernard Werber par leurs thématiques un peu similaire.

« Car le bien le plus précieux qu’offre le Paradis, c’est l’assurance d’être aimé, sans conditions… Si tu savais le nombre de vies gâchées ici-bas à cause de cette peur de ne pas être aimé. Combien passent à côté de leur existence en ne vivant pas ce pour quoi ils sont faits mais ce que la société, leur éducation et leur peur des autres ou d’eux-même leur imposent?  Simplement par peur d’être rejetés. Nous avons tous une mission sur cette terre, encore faut-il la trouver et l’assumer, sans quoi notre âme et notre corps nous rappellent à l’ordre. » p.56 

Une lecture agréable grâce au style rafraîchissant d’Emmanuelle Becker-Papin. Bref, un roman à découvrir… 

PS: Chers lecteurs, êtes-vous d’accord avec ce principe?

« … le principe fondamental de la Balance repose sur l’adage un bien pour un mal. Et que tout acte entraîne sa chaîne de conséquences, positives ou négatives. Eh bien,  il peut arriver parfois qu’une action considérée comme mauvaise, et qui a eu des conséquences négatives au moment du Jugement final, relevait en fait du bien. C’est juste qu’elle a mal tourné comme on dit, à cause d’un malheureux concours de circonstances » p. 89

8 commentaires sur “[Chronique]: « La rivière des doutes »

Ajouter un commentaire

  1. J’aime beaucoup le côté chaîne de conséquences positives et négatives ! Je suis tout à fais d’accord avec l’effet papillon chaque chose à son importance ! Ce livre doit être vraiment sympathique

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :