Critique de livres·Le coin des ados

« Shadow and Bones: la saga Grisha » de Leigh Bardugo

Enfin en vacances, il n’est pas question pour moi de me plonger directement dans les titres de la rentrée littéraire de septembre !

J’ai découvert « Shadow and Bone: la saga Grisha » grâce à son adaptation télévisuelle sur Netflix. Une série fantastique addictive me donnant la curiosité de découvrir les romans écrits par l’auteure Leigh Bardugo. J’ai reçu de la part des éditions Milan les trois tomes (merci à eux). Je vous parle aujourd’hui du premier tome.

Résumé:

OMBRE. GUERRE. CHAOS.

Un royaume envahi par les ténèbres.

Une élite magique qui se bat sans relâche contre ce mal.

Des citoyens envoyés en pâture aux créatures qui peuplent le Shadow Fold.

Parmi eux : Alina Starkov.

ESPOIR. DESTINÉE. RENOUVEAU.

L’avenir de tous repose sur les épaules d’une orpheline qui ignore tout de son pouvoir. L’Invocatrice de lumière.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est mon-avis.jpg

Que j’ai été immergée dans ce premier tome… A tel point que j’ai ressenti l’envie de regarder une deuxième fois la série ! J’ai directement adhéré à Alina, le personnage principal de cette saga à destination des adolescents et des jeunes adultes. Elle a grandi dans un orphelinat avec son ami de toujours, Mal. Leurs parents sont morts, victimes de la guerre des confins. Quelques années plus tard, les deux jeunes gens sont enrôlés dans l’armée.

Dans la cadre d’une mission, ils doivent traverser le Shadow Fold, une nappe d’ombre où vivent de monstrueuses créatures. La traversée tourne à la catastrophe et l’équipage sera sauvé (après de grosses pertes) par Alina, devenue assistante cartographe. Mal étant en danger à la suite de l’attaque d’un volcra, elle va faire jaillir de son corps une lumière faisant fuir les ennemis. Alina serait l’invocatrice de lumière ! Le début pour elle d’une nouvelle vie au sein de l’élite magique dirigée par le Darkling, le plus puissant des Grisha.

De l’aventure, un triangle amoureux, un univers fantastique bien développé et ficelé : tous les ingrédients ont été réunis pour me faire passer un excellent moment de lecture. Il y a quelques différences avec l’adaptation de Netflix qui a été repêcher des personnages des autres romans de l’auteure. Quoiqu’il en soit, « Shadow and Bone » constitue une lecture parfaite pour mon début de vacances ! J’ai hâte de me plonger dans la suite des aventures d’Alina.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s