[Chronique]: « La guerre des Loups: l’enfer du Lingekopf »

Aujourd’hui, au lieu de vous présenter un roman, je vais vous présenter une bande dessinée. Avant tout, un grand merci aux éditions Pierre de Taillac, dont vous pouvez (et pourrez encore) retrouver plusieurs chroniques sur mon site. « La guerre des Loups: l’enfer du Lingekopf » est donc une bande dessinée de 63 pages de cette année réalisée par Victor Lepointe.

 

Résumé:

Linge. 1915. La guerre fait rage. Mais une guerre très différente de celle qui se déroule dans les plaines.  Une guerre de montagne. Une guerre passée à mener des raids dans les bois.  Une guerre où l’ennemi est tout proche, à quelques dizaines de mètres.  Une guerre où seul l’instinct permet de survivre. Une guerre de loups.  

mon avis

Cette bande dessinée nous permet de réaliser pourquoi de nombreuses personnes préfèrent encore le format papier au format numérique. Avant même d’en tourner les pages, c’est un vrai plaisir de tenir dans les mains un travail si soigné. L’impression de cette BD est d’une grande qualité qui se retrouve dans la couverture cartonnée (qui se paie le luxe d’en jeter sur une étagère) ainsi que dans les couleurs choisies au fil des pages ; des tons pastels de plus en plus pâles qui apportent une ambiance écrasante à une histoire dramatique.

L’image contient peut-être : 2 personnes

Tout en évoluant autour d’un protagoniste fictif, cette BD retrace les combats autour du « Linge », une série de reliefs que le haut commandement français voulait reprendre aux Allemands. « Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine » disaient les Français. Le sacrifice et les exploits furent considérables pour assouvir cette vengeance et le terrain gagné encore plus ridicule. J’ai apprécié que l’histoire ne joue pas la carte de la surenchère dans l’horrible et le sanglant. Bien que la mise en scène des combats soit inévitablement violente, l’auteur joue plus avec l’ambiance et la psyché des combattants. Un choix adéquat qui nous amène à un joli final.

Les événements réels, historiques, se basent sur de nombreuses sources qui sont citées en début d’ouvrage et des documents tels que des cartes jalonnent ce livre. L’auteur nous propose également quelques explications concises sur la bataille du Linge et sur l’origine des chasseur alpins.

Seul bémol, les personnages dessinés trop selon le même moule, souvent difficilement identifiables, seule leur pilosité faciale étant différente.

2 commentaires sur “[Chronique]: « La guerre des Loups: l’enfer du Lingekopf »

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :