[Critique] « Si la parole était d’or » de Caroline Giraud

J’aimerais vous dire quelques mots à propos du livre « Si la parole était d’or » écrit par Caroline Giraud. Dans ce roman nous suivons Emilie, la narratrice, au travers de sa correspondance à sa fidèle amie Aline. Les lettres couvrent une période de trois ans.

Emilie nous parle de ses problèmes de santé et des difficultés de sa vie. Elle n’a en effet pas beaucoup de chance; de fréquentes crises surviennent fréquemment lui empêchant toute vie normale. Notre narratrice vit dans la peur perpétuelle de cette maladie présente depuis son plus jeune âge et dont les médecins n’ont jamais pu fournir un diagnostic probant. De plus, ses parents ne lui sont pas d’un grand soutien; que du contraire, ils ont du mal à gérer la situation ! Les relations sont tendues, surtout avec sa mère.

Emile va terminer ses études à Paris, loin de sa famille pour se créer une nouvelle existence. Et au fur et à mesure du livre, on assiste à un changement chez notre jeune narratrice. Elle devient de plus en plus actrice de sa vie, notamment grâce à sa passion de la philosophie. Emilie peut aussi compter sur des amis sincères : son amoureux Louis, sa correspondante/amie Aline et sa meilleure amie Jeanne. Elle se crée des buts et avance petit à petit vers ses objectifs malgré les obstacles et les rechutes… (Pour en savoir plus, il vous faudra passer par la lecture de ce livre).

Pour compléter mon synopsis, je vous propose un petit extrait: 📖
« Alors… c’est peut-être ce que je dois faire. Raconter ce qui m’est arrivé cette année, comme je le faisais pour toi ? Je ne suis pas sûre. Je ne veux pas que tout le monde connaisse ma vie. Mais ce ne sera pas vraiment ma vie, ce ne sera pas vraiment moi. On n’est jamais aussi loin de nous-mêmes que lorsqu’on essaie de se décrire… »

Mon avis: Ce récit rétrospectif en prose nous fait passer par toutes sortes d’émotions!
Je me suis directement demandée s’il s’agissait d’une autobiographie.
On plonge instantanément dans l’histoire pour n’en ressortir qu’à la fin (je ne dirai pas comment pour ne pas vous gâcher l’histoire).
La narratrice est touchante et attachante. Tout au long du récit, on a envie de l’aider, de la soutenir dans ses épreuves.
J’ai été révoltée par le manque d’empathie de son entourage au début de l’histoire.
Puis, la peur et la colère font place à la maturité et à la faculté de prendre du recul. J’ai tellement été heureuse lorsque je l’ai vue évoluer et devenir peu à peu actrice de sa vie!
Un vrai exemple pour toutes les personnes qui subissent des moments d’épreuves.
Merci à Caroline Giraud pour cette lecture qu’elle doit absolument partager… 😃

PS: N’hésitez pas à faire un petit tour sur son blog =>http://carolinegiraud.blogspot.be/

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :