« La petite fille qui dansait avec la lune » d’Isabelle Houdry

Titre poétique, couverture attirant magnétiquement l’œil et quatrième couverture énigmatique. Publié aux éditions Librinova, « La petite fille qui dansait avec la lune » est un premier roman écrit par Isabelle Houdry. Un livre qui m’a directement attiré, un appel irrésistible à la lecture…

Résumé:

« Avant, elle aimait ses robes à smocks assorties à ses sandalettes dorées. Elle se prenait pour une reine et tourbillonnait sur elle-même ; le tissu virevoltait, lui effleurant les cuisses. Elle adorait cette sensation et tournoyait de plus belle jusqu’à en avoir le tournis. Alors, elle s’asseyait sur sa balançoire, son trône, et le jardin dans son immensité figurait son royaume. Des papillons multicolores la courtisaient, volaient tout autour d’elle – si gracieuse – chantant ses louanges… Qu’était devenu ce royaume ? […] Et pourquoi n’avait-elle plus envie de prendre soin d’elle ? Elle ne supportait plus qu’on la regarde, qu’on lui fasse des compliments sur son physique, ni qu’on lui offre des choses pour qu’elle soit belle. Elle en rêvait pourtant, mais se l’interdisait sans se l’avouer. Elle préférait se dire qu’elle détestait les bijoux, les jolis vêtements, les chaussures vernies, que c’était pour les filles niaises. En plus, elle, elle savait déjà lire ! » 

Une petite fille va faire une mauvaise rencontre: un client de son père lui fait subir l’irréparable. Elle grandit avec une fêlure, son attitude change et sa spontanéité disparait. Ses parents ne comprennent pas son traumatisme, ne remarquent pas sa détresse. Son attitude les énervent et elle se retrouve esseulée. Tout se complique encore avec l’arrivée d’un petit frère.

Heureusement, elle trouve du réconfort autour d’elle, notamment auprès des personnes plus âgées, plus disponibles. La petite grandit et le problème reste. Sa découverte du monde et son parcours sont difficiles entre ses parents dispensant une éducation assez formelle, ses professeurs se basant sur les résultats scolaires et les autres élèves si forts pour les moqueries.

Arrivera-t-elle à réaliser ses rêves? A opérer les bons choix de vie et à se sentir enfin épanouie? Aura-t-elle le courage de redevenir la petite fille solaire d’autrefois?

Ce premier roman dévoile une vraie plume sensible qui nous plonge dans l’intimité d’une vie, nous attache à ce personnage et nous fait grandir avec lui…

Isabelle Houdry signe un premier roman profond abordant un thème délicat. Une héroïne attachante vivant le pire des traumatismes. Incomprise par ses parents qui sont pris dans leurs tracas et pensent faire au mieux. Tout est en fait une question de perception, de communication verbale ou non-verbale.

Elle se rendit compte qu’elle s’était enfermée dans son Histoire, oubliant que ses proches en avaient une, d’histoire…

En bref:

Un roman difficile mais nécessaire, faisant réfléchir sur nos rapports familiaux.

Née en 1959, Isabelle Houdry réside actuellement dans le Sud de la France. Elle a exercé le métier d’orthophoniste durant 30 ans. L’univers des mots ayant toujours fait partie de sa vie, elle se consacre aujourd’hui à l’écriture. Sensible aux histoires de vie où s’entremêlent drames personnels et difficultés relationnelles, elle a choisi d’aborder ces thèmes par le biais du roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s