[Chronique]: « Fais de moi la colère »

Résumé:

Le jour où son père, pêcheur de longue date, se noie, Ismaëlle se retrouve seule. 
Seule, vertigineusement, avec pour legs un métier d’homme et une chair de jeune fille.
Mais très vite, sur le lac franco-suisse, d’autres corps se mettent à flotter. Des morts nus, anonymes, par dizaines, par centaines, venus d’on ne sait où — remontés des profondeurs de la fosse.
C’est en ces circonstances qu’Ismaëlle croisera Ezéchiel, fils d’un « Ogre » africain, qui a traversé les guerres du continent noir et vient sur ces rives affronter une Bête mystérieuse.

mon avis

J’ai reçu ce roman dans le cadre des Matchs de la Rentrée Littéraire 2018 (#MRL18) organisé par Rakuten France. Un rendez-vous immanquable à chaque nouvelle rentrée littéraire !

Le principe de cette opération est simple: quelques blogueuses de renom sont nommées « marraines » et reçoivent la mission de sélectionner quelques titres de la rentrée littéraire pour permettre ensuite à de nombreux chanceux de lire un roman en échange d’une chronique. Une chouette initiative non? C’est un peu Noël avant l’heure…

Cette année, c’est déjà la troisième fois que je participe, j’ai sélectionné « Fais de moi la colère ». Un livre au titre interpellant écrit par Vincent Villeminot et publié par les éditions Les Escales.

C’est la première fois que je lis un roman de cet auteur qui est souvent sollicité à la bibliothèque pour ses livres jeunesse. Je me réjouissais d’enfin le découvrir au travers de son premier roman de littérature générale.

J’ai profité d’un petit weekend à la mer en famille pour découvrir « Fais de moi la colère ». Un livre que j’ai trouvé particulier, déroutant. En le refermant, je n’arrive pas à me faire une opinion bien tranchée. Ai-je aimé ou non? Je me pose toujours la question ! Et pourtant, j’ai très vite enchaîné les pages, prise dans l’histoire. Il aurait pu être indigeste, mais son texte est très aéré, s’articulant autour de courts chapitres. Il est porteur de multiple messages délivrés sous la forme de métaphores. Le style est très travaillé et poétique.

Tout le roman est symbolique et empreint de références. Il s’inspire très largement du célèbre bouquin d’aventure initiatique et philosophique de Herman Melville « Moby Dick ».

L’histoire alterne entre deux voix. Il y a d’abord Ismaëlle (le pêcheur de Moby Dick s’appelle Ismaël), cette jeune fille de pêcheur fraîchement orpheline va reprendre le commerce de son père. Elle va évoluer dans un monde d’hommes, elle qui est en pleine découverte de son corps de femme. Ensuite, il y a Ezéchiel, le bâtard d’un dictateur africain qui a été marqué par de nombreuses guerres et qui est venu jusqu’au lac Léman afin d’affronter La Bête « Mammon », sévissant depuis peu. Ils vont se rencontrer, s’apprivoiser et se lancer, ensemble, dans une expédition périlleuse.

« Une partie de pêche où le désir, la convoitise, le blanchiment, les génocides, sont autant de Léviathans. Mais où la joie, comme les larmes, pourra gonfler les ventres. » 

En bref:

Un roman difficile à chroniquer, tout en symboles et métaphores. Je ne le recommanderai pas forcément au grand public mais à quelques-uns de mes lecteurs bien ciblés. « Fais de moi la colère » permet par contre de remettre en lumière le roman de « Moby Dick », un classique à lire au moins une fois dans sa vie !

 

A propos de l’auteur:

Vincent VILLEMINOTVincent Villeminot, quarante-six ans, a longtemps vécu au bord du lac Léman. Un temps journaliste-reporter, il est romancier depuis dix ans, pour les adolescents et les jeunes adultes. Il est notamment l’auteur de U4. Stéphane et Instinct, tous deux parus chez NathanFais de moi la colère est son premier roman en littérature générale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :