[Chronique]: « Les pierres écarlates tome 1: Les confessions de Barbe-Bleue »

Une magnifique couverture !

« Les pierres écarlates tome 1: Les confessions de Barbe-Bleue » est un roman de cette année écrit par Caroline Blineau et édité par les éditions Nanachi.

Résumé:

Artus et sa fille Aurora sont les derniers représentants d’une très ancienne religion. Enfants de Dagda et des Dieux celtes, ils continuent d’arpenter un monde qu’ils reconnaissent de moins en moins et où la magie, telle qu’elle était autrefois, est reléguée à des légendes que les bardes ne chantent plus.

Ils n’auraient jamais imaginé, en visitant un petit village étrangement épargné par les maux de la Terre, découvrir une sombre force magique non « naturelle »  qui fera basculer leur vie et rencontrer une âme torturée par le souvenir d’une héroïne du passé.

mon avis

Affichage de IMG_20170511_125006.jpg en cours...

Un tout grand merci à Caroline Blineau, une jeune auteure et illustratrice, pour l’envoi de son premier roman !

J’ai beaucoup aimé la préface, un prélude très bien écrit, nous permettant de découvrir quelques bribes de la vie de l’auteure et de son univers.

L’héroïne de ce roman est Aurora, une jeune druidesse vivant dans la forêt avec son père, Artus. Cette petite fille du matin mène une vie simple, proche de la nature et sous la croyance des anciens Dieux. Un jour comme les autres, alors qu’elle prend un bain dans une rivière au sein de la forêt, la guérisseuse est observée par un jeune homme. L’individu porte un nom peu commun: Le Séraphin. C’est un chasseur, du même âge qu’elle. La vue de la jeune fille n’est pas sans susciter quelques émois !

Aurora et son père décident de se rendre dans un village, un hameau perdu au beau milieu de la Bretagne. Dans cet endroit vit le père George, un homme d’église, toujours disponible pour les villageois et qui efface souvent leurs malheurs. Cette bénédiction attise pourtant la jalousie de certains… Cet homme décrit comme un géant est, comme on le comprend très vite, un personnage important de l’intrigue.

Aucun texte alternatif disponible.
Jeanne, un personnage mystérieux du roman

Dans le village, une jeune fille malade va nécessiter des soins. Aurora tentera de l’aider, mais cette intervention tournera très mal, au grand désarroi de la jeune fille qui espérait nouer quelques relations et avoir une amie. L’attitude du père George avec elle est très singulière: il l’appelle Jeanne et semble la connaître. Que cachent tous ces mystères? Il semblerait que des forces obscures s’essaient à l’art de l’alchimie. 

Un premier tome que j’ai énormément apprécié. Les descriptions sont très riches et la plume de l’auteure poétique. Ce roman a aussi une petite touche historique bien appréciée.

Tous les personnages ont un lourd passé qui sera découvert au fil des pages. J’ai personnellement une certaine tendresse pour Le Seraphin, le chasseur faisant partie de la bande à Kaleb. Le but de leur mystérieuse organisation est de surveiller Aurora et même parfois de la traquer. Il n’hésitera pas à aller contre les siens pour défendre la jeune fille.

Dans la deuxième partie du roman, nous ferons la connaissance d’un personnage-chouchou qui ravira aussi le cœur de nos jeunes lectrices: Dunked, un jeune apprenti qui prendra soin d’Aurora lorsque celle-ci ira très mal. Vous l’aurez compris, les personnages sont attachants ! La bonne nouvelle est que comme c’est un premier tome, nous aurons le plaisir de les retrouver…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :