[Chronique]: « Hillary Clinton: une certaine idée de l’Amérique »

Présentation générale de l’ouvrage:

« Hillary Clinton: une certaine idée de l’Amérique »  publié en 2016 aux éditions Baker Street est un récit biographique qui nous trace un portrait complet et fouillé de la candidate démocrate. Il est  écrit par Jean-Luc Hees, journaliste au cœur de l’actualité américaine. L’auteur a rédigé plusieurs documentaires sur les présidents et notamment en 2009 un livre sur Barack Obama. 

Jean-Luc Hees nous explique dans l’avant-propos qu’il a eu la chance de rencontrer Hillary Clinton à Paris pour une interview et qu’il l’avait trouvée ravissante, sûre d’elle et particulièrement chaleureuse.

 

Mon avis:

L’élection présidentielle américaine du mois de novembre est un sujet récurrent de notre actualité. J’ai été vivement intéressée par cette biographie présentée de manière chronologique (démarrant durant l’enfance d’Hillary et s’achevant aujourd’hui en 2016). Elle aborde l’ensemble des faits marquants son existence (ses victoires, ses défaites, les scandales, etc.).  J’ai beaucoup aimé le ton sérieux du livre, le style simple et efficace ainsi que le soin apporté dans la richesse de l’information. Le livre s’agrémente d’anecdotes inédites, d’un index et de photos représentant des moments clés dans la vie de la politicienne. L’auteur, en plus de jouir d’une grande crédibilité (il est un ancien correspondant aux Etats-Unis), n’a pas hésité à également s’appuyer sur une très riche bibliographie de qualité pour étayer ses propos. 

Synopsis:

 

Hillary Rodham est née en 1947 à Chicago dans l’Illinois. Elle est issue d’un milieu aisé à Park Ridge. Travailleuse à l’école, elle s’implique activement dans la vie estudiantine dès son plus jeune âge. Elle fréquente avec sa famille l’église méthodiste qui prône une prise de responsabilité dans la communauté. En bref, Hillary incarne des valeurs traditionnelles (son père est républicain).

La brillante jeune femme va partir étudier le droit à Yale. C’est dans la bibliothèque de cette université qu’elle rencontrera Bill Clinton, originaire de l’Arkansas.

« Grosse travailleuse, Hillary étudie à la bibliothèque. Elle sent, dira-t-elle, le regard insistant d’un garçon sur elle… Hillary n’est pas une fille timide. Puisqu’il l’observe, qu’il la scrute, même, sans gêne apparente, elle se lève et se dirige vers lui […]  La légende veut qu’elle lui ait dit à peu près ceci: « Ecoute, puisque tu me regardes, et je te regarde, on pourrait au moins faire les présentations? »  » (Extrait page 37).

Ils se marient en 1975 et auront quelques années plus tard une fille nommée Chelsea.

Au départ, pour marquer son esprit d’indépendance, elle voudra garder son nom de jeune fille mais ce choix va entraîner la défaite de son mari lors d’une élection. Elle acceptera finalement de prendre le nom de Clinton; Bill sera nommé procureur puis élu gouverneur  de l’Arkansas où ils vivront jusqu’en 1993. Les élections de cette année verront Bill élu 42e président des Etats Unis. 

Bill est et restera un coureur de jupons et le couple traversera de nombreuses crises conjugales. Mais malgré toutes ses frasques, il pourra toujours compter sur le soutien indéfectible de sa femme lors de ses campagnes. Ils sont tout deux complémentaires : lui incarne le charisme alors qu’Hillary est travailleuse et structurée.  Il est un génie de l’économie tandis qu’elle se consacre à des thèmes qui lui sont chers comme l’éducation, la santé et la protection des enfants. 

Après l’affaire Lewinski et grâce à son courage et sa dignité, la First Lady de l’époque devient très populaire auprès du peuple américain. Le parti démocrate lui propose de se présenter contre Rudolph Giuliani pour le poste de sénatrice à New York. Elle accepte et sera élue.

Elle perd en 2008 les primaires démocrates contre Barack Obama qui lui propose le poste de secrétaire d’état. Après de vives hésitations, elle accepte…

Hillary Clinton est la première femme candidate à l’élection présidentielle.

Deviendra-t-elle le 45e président des Etats-Unis en l’emportant contre le facétieux Donald Trump ?

 

Livre lu dans le cadre de l’opération Masse critique.

Merci à Babelio et aux éditions Baker Street pour cette passionnante biographie !

4 commentaires sur “[Chronique]: « Hillary Clinton: une certaine idée de l’Amérique »

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :