« Le cas Sneijder » de Jean-Paul Dubois

Né en 1950 à Toulouse, Jean-Paul Dubois est journaliste et écrivain. Aujourd’hui, je vais vous parler d’une de ses œuvres intitulée « Le cas Sneijder » parue aux Editions Points.
Ce roman datant de 2011 revient sur le devant de la scène par son adaptation sur grand écran par le cinéaste Thomas Vincent.
J’ai eu la chance de recevoir ce bouquin et de le lire grâce au concours organisé par la maison édition via leur page facebook. 🎁

Voici un petit retour de cette lecture: Paul Sneijder est un français d’une soixantaine d’années parti vivre au Québec. Il a tout simplement accepté de suivre sa femme, Anna, une épouse égoïste, extrêmement carriériste et qui ne pense qu’à leurs deux fils, des jumeaux quasi siamois au même caractère que leur mère. Paul a également eu une fille, Marie, issue d’un premier mariage. Anna a toujours refusé de lier des contacts avec sa belle-fille en l’empêchant même de voir ses deux frères. Alors que Paul passe un peu de temps avec Marie, un drame a lieu: un accident d’ascenseur durant lequel il va perdre sa fille . Il est l’unique survivant. Paul ressort de cette expérience traumatisante changé, se rendant compte de cette vie sans but dont il n’est plus l’acteur depuis longtemps. Il décide d’effectuer des changements afin d’être plus en accord avec lui-même et ses principes. Malheureusement, cette attitude ne plait pas, mais pas du tout, à sa femme ni à ses deux fils! 😠

J’ai aimé: 🙂
– Le style d’écriture de l’auteur. Je suis directement rentrée dans ma lecture sans difficulté.
– Le personnage de Paul est extrêmement attachant. On ne peut que se sentir solidaire dans sa cherche de nouvelles orientations à sa vie. J’ai adoré sa relation avec les chiens et je regrette même que l’auteur n’ait pas plus développé cette partie du roman.
-Les thématiques abordées dans ce livre: la remise en question, la psychologie des personnages, le deuil, la reconstruction de soi, la recherche de nouveaux repères, …

J’ai moins aimé: 😦
– La femme de Paul et ses deux fils. J’ai été révoltée par l’attitude de sa famille qui ne pensent qu’aux apparences.
– Des petites longueurs dans le livre que l’on retrouve dans certains passages centrés plus spécifiquement sur les ascenseurs.

PS: Encore un grand merci aux éditions Editions Points de m’avoir permis de découvrir ce livre touchant et surtout cet auteur qui en vaut vraiment la peine!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :