Quelques lectures marquantes lues en 2020

Bonjour mes chers lecteurs,

Il y a quelques temps, je vous ai donné la possibilité de participer à un petit sondage en story sur mon Instagram. La question lancée était: « Qu’est-ce que vous aimeriez voir plus souvent sur mon blog/Bookstagram».

Parmi vos réponses, il était question de mettre davantage en avant mes perles et mes coups de cœur. Un excellent choix, car il faut que je vous l’avoue: je ne chronique pas tous les livres que je lis !

Un choix qui m’a donné l’idée de rédiger ce petit billet portant sur quelques lectures marquantes lues en 2020. 

Marquantes, car elles abordent des sujets qui me touchent ! Font appel à mon empathie et suscite de vives émotions.

Voici tout de suite cette fameuse liste de mes lectures marquantes lues en 2020: 

« Est-ce que tu danses la nuit… » est un roman écrit par Christine Orban et publié aux éditions Albin Michel.

« Je voulais raconter l’histoire d’une attirance irrésistible. Raconter l’échec de la morale confrontée au désir. Raconter un amour déplacé. »

C’est conquise que je tourne la dernière page de ce roman de Christine Orban, cette auteure dont je n’avais encore rien lu. Tina fête avec son mari 20 ans de mariage. C’est à ce moment que Viola sa gouvernante lui rend des lettres oubliées, celles qui renferment l’histoire de ses amours de jeunesse. Et notre héroïne replonge dans son passé… Avec une plume envoûtante, l’habile romancière nous livre une histoire nous contant un amour immoral. Un triangle amoureux entre un père, son fils et une jeune fille…

*******

leconsentement

Publié aux éditions Grasset, « Le Consentement » est un récit autobiographique actuellement en tête des ventes et faisant énormément parler de lui dans l’actualité. Ce livre choc est écrit par Vanessa Springora, la Directrice des éditions Julliard. Un livre hautement dérangeant, dénonçant le silence entourant certaines figures littéraires très connues. Pour en savoir plus, je vous invite à lire ma chronique

*******

84119483_823974481405241_227409488675411933_n

« La disparue de l’île Monsin», tel est le titre du dernier roman d’Armel Job publié aux éditions Robert Laffont et disponible en librairie depuis le début du mois.  thriller psychologique contemporain se déroulant dans la ville belge de Liège. Avec un style fin et une plume charmante, l’auteur nous offre un jeu de pistes totalement happant. Description des mentalités locales donnant le sourire, personnages à la psychologie travaillée,… Et c’est encore une fois ravie que j’ai fermé ce livre, grâce au talent de ce grand conteur. Pour en savoir plus, je vous invite à lire ma chronique

*******

ettoujourslesforets

« Et toujours les forêts » est un roman de Sandrine Collette publié aux éditions JC Lattès. Un roman post-apocalyptique noir, glaçant, anxiogène par moment, mais totalement fascinant. Pour en savoir plus, je vous invite à lire ma chronique

*******

disparaitre

« Disparaître » est un roman de Mathieu Menegaux publié aux éditions Grasset. Il s’agit de ma première lecture d’un livre de cet auteur même si je le connaissais déjà grâce à son excellente réputation.

Dès les premières pages, cet habile conteur nous embarque dans son récit entremêlant plusieurs histoires. Entre Paris et l’enquête menée à Nice, il réussit à nous immerger dans un livre totalement percutant à l’effet final puissant. Pour en savoir plus, je vous invite à lire ma chronique

*******

84344682_208390783609546_2273768580114671341_n

De belles découvertes également du côté de la jeunesse ! Dorian et moi sommes particulièrement fans de ces deux livres d’Hervé Tullet (pour les enfants à partir de deux ans) publiés aux éditions Bayard.

« Couleurs»: Au fur et à mesure du livre, l’enfant est incité à utiliser ses doigts pour caresser, frotter, tapoter, secouer, mélanger les couleurs qui sont sur les pages. Il suffit de suivre les instructions… Quelle surprise ensuite de tourner la page et d’observer le résultat ! Ainsi se créent sous ses yeux et ses doigts le vert, le orange, le violet, les couleurs claires ou sombres, le gris…

« Un livre »: L’enfant est invité à appuyer sur le rond de la feuille et doit tourner la page pour savoir ce qui se passe. Les ronds jaunes, bleus ou rouges se mettent en rang et glissent sous l’action de l’enfant. Pour développer l’imagination et le talent des petits. A noter qu’après la lecture, Dorian aime utiliser l’application numérique « Un jeu », inspiré de l’album.

*******

cropped-edenofbooksc3a9tc3a9.jpg

Que pensez-vous de ma sélection? Êtes-vous d’accord / pas d’accord?

Quelle est votre propre liste ?

Quels thèmes aimeriez-vous que j’aborde dans mes prochains billets? 

2 réflexions sur “Quelques lectures marquantes lues en 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s